Antoine Gailleton(1829-1904)


A.J. Fabre                                                                  Juin 2015

Antoine GAILLETON (1829-1904) Chirurgien duelliste

face à son rival Victor Augagneur

 

Figure marquante de la vie médicale et politique de Lyon, Antoine Gailleton commença sa vie à Lyon "à cheval' sur le Rhône : sa mère accoucha juste au milieu de l’ancien pont du Change, dans la casemate de gendarmerie par chance ouverte à cette heure.

Après son baccalauréat, Antoine Gailleton s'inscrit à l'Ecole provisoire de Médecine de Lyon en 1847. Il va être brillamment reçu au concours de l'Internat des Hôpitaux et obtient son doctorat en en 1854 avec une thèse sur la grossesse extra-utérine.

Reçu au concours du Majorat de l'hôpital l'Antiquaille[1] Il va y devenir chef de service de chirurgie prenant la suite du vénéréologue Joseph Rollet. Vient ensuite une grande carrière universitaire qui l'amène à l'agrégation avec un Mémoire d'une actualité brulante: "Quelles sont les conditions qui assurent le mieux les succès des grandes opérations chirurgicales ? ". Gailleton va occuper ensuite la Chaire de Dermatologie Maladies cutanées et syphilitiques lors de la création de la Faculté de médecine de Lyon en 1877, et va garder ce poste tout le restant de sa carrière.

En politique, déjà lors de l'Empire, Gailleton avait témoigné de sympathies pour le mouvement républicain et, en 1870, il se présente aux élections municipales sur les listes du "parti radical socialiste" et sera élu conseiller puis maire de Lyon en 1881.

 A ce poste, il va se faire connaître par de grands travaux d'urbanisme et de nombreuses réalisations en santé publique, telles la création d'un Service d'hygiène.

Figure très populaire chez les Lyonnais qui lui ont donné le surnom affectueux de ‘’père Gailleton’' ou ‘’le Toine’’, Gailleton avait tout pour être brillamment réélu. La suite lui prouva qu'en politique rien n'est jamais sûr : dans la course à la mairie, il fut "coiffé au poteau" par son élève et rival, Augagneur qui lui avait succédé à l'hôpital de l'Antiquaille.

Pour l'Historien le nom de Gailleton reste attaché aux moments dramatiques de l'assassinat du président de la République Sadi Carnot venu en visite à Lyon. Alors que le président quittait le banquet organisé pour lui à l'occasion de l'Exposition de Lyon, il fut assassiné par un anarchiste. Le président fut immédiatement transféré dans un grand hôtel tout proche car, dans l'affolement général, personne n'avait envisagé de transfert à l'hôpital. Le Pr. Ollier, titulaire de la chaire de clinique chirurgicale de Lyon arrive aussitôt et pratique une laparotomie exploratoire sans aucune anesthésie . Le président, malgré son stoïcisme, ne put retenir une plainte : "Oh docteur que vous me faites mal. Je souffre. Il vaut mieux me laisser'. Les chirurgiens constatent l'existence d'une plaie profonde du foie, bien au-delà des toute  possibilité thérapeutique et L'intervention se limite à un tamponnement compressif du foie. Sadi Carnot qui a repris conscience murmure quelques mots :  " Je suis très touché et je vous remercie de ce que vous faites pour moi" mais il meurt peu de temps après, alors qu'il vient de recevoir des mains de  l'archeveque de Lyon, appelé en urgence l'extrême onction.

Agonie de Sadi Carnot e-mémoires de l'Académie Nationale de Chirurgie, 2010, 9 (2) : 22-31 24C'est dans sa ville de Lyon que Gailleton, lui aussi, termina sa vie, mais de façon beaucoup plus paisible, après une longue carrière au service des Lyonnais.…

Œuvres : "Traité élémentaire des maladies de la peau"[2] (1874)

Biographie : Vayre P. "Vayre P. "L'agonie de Sadi Carnot" (e-mémoires de l'Académie Nationale de Chirurgie, 2010, 9 (2) : 22-31 24)

 

Pour toutes questions, contacter a.fabre.fl@gmail.com

 

[1] L'Antiquaille, situé de la colline de Fourvière, fut entre 1803 et 1830 un hospice, dont la vocation était de soigner les vénériens et les galeux des deux sexes.

[2] Gailleton Antoine, "Traité élémentaire des maladies de la peau" (Ed. Delahaye, Paris, 1874).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/06/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site