Céline à Venise

LOUIS FERDINAND CELINE ET VENISE

André J. Fabre                           Decembre 2012

 Le Dr Louis Ferdinand Destouches, alias Celine a profondément marqué son siècle. Beaucoup de ses contemporains écrivaient pour ne rien dire, lui, il en avait tant sur le cœur qu'il entreprit de créer un nouveau langage pour canaliser sa véhémence, une sorte de braille hérissé de saillies et d'aspérités.

Une chose est certaine : la médecine ne l'a jamais quitté depuis l'époque de sa première œuvre : sa thèse sur Semmelweiss[1], l'homme qui clamait partout sa vérité et qui finit à l'asile

A vrai dire nos ne savons guère du voyage qu'a fait Céline à Venise. On ne trouve dans son œuvre qu'une seule allusion à la Sérénissime et, encore, est ce dans la bouche d'un autre Ferdinand, Bardamu, le héros du "Voyage au bout de la nuit"[2] : " Non, j'aime autant vous l'avouer, je ne me sens plus de force à me tracasser davantage, ce que je cherche pour achever mon existence, c'est un petit coin de recherches bien tranquilles, qui ne me vaillent plus ni ennemis, ni élèves, mais cette médiocre notoriété sans jalousie dont je me contente et dont j'ai grand besoin. Entre autres fadaises, j'ai songé à l'étude de l'influence comparative du chauffage central sur les hémorroïdes dans les pays du Nord et du Midi. Qu'en pensez-vous ? De l'hygiène ? Du régime ? C'est à la mode ces histoires-là ! N'est-ce pas ? Une telle étude convenablement conduite et traînée en longueur me conciliera l'Académie j'en suis persuadé, qui compte un nombre majoritaire de vieillards que ces problèmes de chauffage et d'hémorroïdes ne peuvent laisser indifférents. Regardez ce qu'ils ont fait pour le cancer qui les touche de près !... Qu'elle m'honore par la suite l'Académie, d'un de ses prix d'hygiène ? Que sais-je ? Dix mille francs ? Hein ? Voilà de quoi me payer un voyage à Venise... j'y fus savez-vous à Venise dans ma jeunesse, mon jeune ami... Mais oui ! On y dépérit aussi bien de faim qu'ailleurs... Mais on y respire une odeur de mort somptueuse qu'il n'est pas facile d'oublier par la suite...".

Tout Céline est dans ces quelques mots : ceux qui aiment Venise sont légion mais que dire de ceux qui restent insensibles à ses charmes?

Ainsi Chateaubriand qui sur le chemin de Jérusalem s'arrête à Venise quelques jours[3]. N'a que des mots sévères dans ses lettres[4] "Cette Byzance aquatique chamarrée de dorures et bosselée de dômes. (…) on ne peut faire un pas sans être obligé de s’embarquer et l’on est réduit à tourner dans d’étroits passages plus semblables à des corridors qu’à des rues.” Puis dans une autre lettre : " l’architecture de Venise presque toute de Palladio est trop capricieuse et tourmentée. Ce sont presque toujours deux ou trois mêmes palais bâtis les un sur les autres"

Le Vicomte était accompagné à Venise par sa femme, Céleste qui se plaint elle aussi, de cette ville inhospitalière dans son journal : “Aujourd’hui je suis accablée du départ de monsieur de Chateaubriand et frappée du sirocco; Ce vent vous coupe bras et jambes. Quand il souffle, un Italien ne peut vous dire autre chose que : Sirocco, Sirocco, et vous lui répondez, Sirocco, Sirocco. Avec ce mot, pendant l’été à Venise, vous savez autant d’italien qu’il en faut pour une plus longue conversation.” Dans une lettre adressée à Joubert, l'ami des Chateaubriand : “On voit de tout à Venise, excepté de la terre. Il y en a cependant un petit coin qu’on appelle la place Saint Marc et c’est là que les habitants vont se sécher le soir. Au reste, je me réserve de vous parler de l’Italie quand je serai à Villeneuve, parce que vous savez “verba volant”, c’est du latin, je laisse au grand peintre qui est avec moi le reste du proverbe.

Sans aucun doute, le cas de Céline est tout différent, comme il l'a fait toute sa vie, il se plait à réincarner le Méphistophélès de Goethe "Je suis celui qui dit toujours non" [5]

 

a.fabre.fl@gmail.com

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/07/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site