Gabriel Tapié de Celeyran (1870-1930) le cousin médecin de Toulouse Lautrec

GABRIEL TAPIÉ DE CELEYRAN (1870-1930) LE COUSIN MÉDECIN DE TOULOUSE LAUTREC

 Octobre 2012                    André J. Fabre             

Gabriel Tapié de Céleyran est le jeune médecin qui permit à Henri de Toulouse Lautrec de pénétrer dans le monde de la médecine.

 Comment Gabriel avait-il rencontré Henri ?

 Gabriel était le cousin d’Henri de Toulouse Lautrec. Voici les repères d’une généalogie quelque peu compliquée[1]: la mère d’Henri avait un frère qui se maria avec une de ses cousines, Alix, sœur du père d’Henri, Alphonse de Toulouse-Lautrec.

Parmi leurs enfants, Gabriel qui vint de l’Aude à Paris pour y faire ses études de médecine. Nommé Interne des hôpitaux puis en 1891, assistant du célèbre Professeur Péan, il devient ensuite médecin de l’hôpital International, rue de la Santé, appelé de nos jours, Hôpital Péan.

Il existe encore un beau fusain fait par Henri de son cousin alors âgé de 12 ans, c'était en 1882, l'année où Toulouse-Lautrec avait tenu à faire le portrait de chacun des membres de sa famille.

 Les suites malheureuses d’un mariage consanguin

 La consanguinité comporte de graves risques et dès sa naissance, Henri fut trouvé porteur d’une malformation osseuse grave, la pycnodysostose, associant à un nanisme grotesquement déformant, une fragilité extrême de tout le squelette, cause de fractures à répétition qui aggravent encore le retard statural.

Le visage de Toulouse-Lautrec, nous disent les contemporains, était prolongé d’un nez énorme en même temps que déformé par des lèvres trop charnues. Sous un tronc de taille normale pendaient deux petites jambes atrophiées.

Henri eut malgré son handicap une enfance relativement heureuse. Malgré les traitements les plus barbares, tels que les applications de décharges électriques ou des séances répétées d’étirement des membres, la croissance s’arrêta bien avant l'adolescence et sa taille resta celle d'un nain:

Voici ce qu’écrivait le père d’Henri à sa propre mère : "Ah chère Maman, que de tristesses. Dieu n’a pas béni notre union. Que sa volonté soit faite, mais c’est bien dur de voir renverser l’ordre de la nature...chez un pauvre enfant si inoffensif, n’ayant jamais eu pour son père un mot enfiellé. Plaignez-nous."

En juillet 1881 Henri vient à Paris présenter le baccalauréat, mais il échoue et ne sera reçu qu’à une session de "rattrapage" à Toulouse. C’est alors qu’il se décide, malgré l’hostilité de sa mère mais avec l’appui de son oncle Charles et d’un peintre animalier célèbre, ami de la famille, René Princeteau, grand spécialiste des scènes de chasse à courre et des portraits équestres, à devenir peintre..

Henri va maintenant vivre à Paris où il devient bientôt "artiste à la mode", illustrateur emblématique de ce qui allait devenir l’Art nouveau.

Il passe ses journées (et ses nuits...) à "croquer" (c'est le mot qu'il emploie) les scènes de la Bohème parisienne. C'est désormais Montmartre, que ce soit le Moulin Rouge ou un des innombrables "lieux de plaisir" de la Butte, son quartier d'élection et il va en devenir l’"âme".

Il se plait à rendre avec force l’atmosphère de Montmartre et il y met en scène ses modèles préférés : Jane Avril, diva du monde de la nuit qui s'en vint finir ses jours à La Salpetrière, Yvette Guilbert, la chanteuse favorite de Sigmund Freud qui ne se séparait de son portrait dédicacé et Louise Weber, "danseuse excentrique" spécialiste du "cancan" qui passera à la postérité sous le nom de La Goulue.

Henri, à peine âgé de 37 ans, rongé par la syphilis et l’alcool, vint mourir chez sa mère, au château de Malromé, en Gironde, dans la demeure familiale des Lautrec. Ses derniers mots furent pour son père accouru à son chevet: "J’étais sûr que vous ne manqueriez pas l’hallali ".

 Deux cousins inséparables : Gabriel et Henri

 Le milieu de la médecine fascinait Toulouse-Lautrec et Gabriel lui en ouvrit largement les portes, en témoigne les nombreux croquis faits par Henri en salle d’opérations, dont le célèbre portrait du Professeur Péan pratiquant une amygdalectomie[ 2].

Gabriel devint rapidement compagnon inséparable d’Henri: Il existe encore une photographie jaunie, montrant les deux cousins montés dans un tricar à pétrole, dernier cri des véhicules à moteur. Tous deux étaient passionnés de sport cycliste : Toulouse-Lautrec affectionnait l’atmosphère des vélodromes, en témoigne son dessin d’affiche pour une marque de chaînes de bicyclette.

En fait, les deux cousins partageaient la même fascination pour le monde de la nuit.

 Une soirée au Moulin Rouge

 L’univers d’Henri est tout entier contenu dans un de ses plus célèbres tableaux : Le promenoir du moulin Rouge, peint en 1892[3].

A l’arrière plan, La Goulue, la grande vedette du Moulin Rouge, ajuste sa chevelure rousse. Autour de la table sont assis Edouard Dujardin, un romancier, une artiste de Montmartre, La Macarona, le photographe Paul Sescau, Maurice Guibert, représentant d’une célèbre firme de champagne, fin connaisseur des "mauvais lieux" parisiens, une femme qui est peut être Jane Avril, et un personnage au visage illuminé par une lumière artificielle, May Milton, "The English Miss" qui resta à Paris le temps d’une saison avant de repartir pour New York.

 En contre-plan, tout au fond du tableau, côte à côte, quittant lentement la salle, Gabriel Tapié de Céleyran flanqué de son cousin, le nain Henri de Toulouse-Lautrec...

 

a.fabre.fl@gmail.com

 

Notes

[1] Sur la généalogie de la famille Lautrec lire de Maurice Vuillier :  "Les comtes de Toulouse, les Lautrec et les Toulouse-Lautrec" (2005)

[2] Le portrait du Pr. Jules-Emile Péan, daté de 1891, est conservé au Sterling and Francine Clark Art Institute (Williamstown, Massachusetts) : on peut y remarquer l'absence de blouse et des gants chirurgicaux dont l'usage venait à peine d'être introduit aux Etats Unis

[3] Ce tableau de Toulouse-Lautrec est conservé à l'Art Institute de Chicago

 


 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/07/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site