Jean-Christophe Rufin, médecin, diplomate et académicien

JEAN-CHRISTOPHE RUFIN, MEDECIN, DIPLOMATE ET ACADEMICIEN

André J. Fabre                                             1er juin 2014 

Jean-Christophe Rufin est né à Bourges dans le Cher.

Après le divorce de ses parents, il est élevé par son grand-père, médecin vétéran de la Grande Guerre et ancien résistant déporté à Buchenwald, Jean-Christophe a quitté Bourges pour aller faire ses études à Paris au lycée Janson-de-Sailly puis Claude-Bernard.

 Il mène de front ses études de médecine et de Sciences Politiques mais est reçu, à l'âge de 23 ans, au concours d'internat des hôpitaux de Paris. Il va faire son internat en maternité puis en neurologie.

En 1976, il part effectuer son service militaire en Tunisie en tant que coopérant puis revient à Paris pour reprendre sa carrière hospitalière : chef de clinique et assistant des hôpitaux puis chef de service de psychiatrie à l’hôpital Saint-Antoine.

Dès 1976 il s'investit dans la médecine humanitaire avec Médecins sans frontières fondé en 1970 par Bernard Kouchner et Claude Malhuret.

Politique : Aucune appartenance précise mais fait volontiers état de sympathies pour le cause des partis de gauche 

Médecin humanitaire avec Médecins sans frontières

 Sa première mission humanitaire est menée en 1976 en Érythrée, alors ravagé par la guerre.

 Il y pénètre incognito avec les forces rebelles érythréennes au sein des bataillons humanitaires.

 Il y rencontre Azeb, qui deviendra son épouse, Entre 1991 et 1993, il est vice- de Médecins sans frontières, mais quitte l'association en 1980 après l'échec de la "marche pour le Cambodge" organisée par un ensemble d'associations humanitaires. 

Administrateur de la Croix Rouge

, il devient ensuite administrateur de la Croix-Rouge française puis part en poste au Kosovo comme administrateur de l’association Première Urgence, Il mène en même temps une carrière diplomatique, il devient, conseiller du secrétaire d'État aux Droits de l'homme, Claude Malhuret. 

Attaché culturel au Brésil

En 1989-1990, il part au Brésil comme attaché culturel auprès de l'ambassade de France attaché culturel au Nordeste brésilien.

Directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques entre 1996 et 1999, il conduit la mission humanitaire française en Bosnie-Herzégovine.

 Il fait libérer onze otages français de l'association Première Urgence détenus par les Serbes de Bosnie, " en sympathisant avec les geôliers et en s'obligeant à boire avec eux, 

Ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie

En 2007, il est nommé ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie 5 .

, En décembre 2008, il déclare lors d'une conférence de presse : " Au Sénégal, il est très difficile de garder des secrets.

 Tout le monde sait tout, ou tout le monde croit tout savoir, donc dit n’importe quoi, et donc nous préférions dire les choses comme elles sont, le dire de façon transparente.

 " Cette remarque ne passe pas inaperçue, tant et si bien que la vice-présidente du Sénat du Sénégal, Sokhna DiyerMbacké, lui demande des excuses publiques pour ces propos " choquants, voire méprisants et insultants ".

 L'ambassadeur publie aussitôt un communiqué dans lequel il insiste sur " le caractère ironique et affectueux " de ces paroles " tenues sur le ton de la plaisanterie ".

 Il quitte ses fonctions d'ambassadeur au Sénégal le 30 juin 2010. 

Académie française

Jean-Christophe Rufin est élu à l'Académie française en 2008 au fauteuil de l'écrivain Henri Troyat 

Œuvres

Œuvres : Jean-Christophe Rufin est un auteur prolifique , L'expérience acquise par Jean-Christophe Rufin dans des organisations humanitaires au Nicaragua, en Afghanistan, aux Philippines, au Rwanda et dans les Balkans. Est un leitmotiv dans une œuvre considérable, Essais Son premier essai, "Le Piège humanitaire" traitait des enjeux politiques de l'action humanitaire et les paradoxes des mouvements " sans frontières " qui, en aidant les populations, font le jeu des dictateurs. Un ensemble d'essais sur la médecine humanitaire :– Quand l'humanitaire remplace la guerre, ", L'Empire et les nouveaux barbares," un essai de politique internationale qui compare l’Occident à l’Empire romain menacé par les barbares :Aujourd’hui, c’est l’Est qui demande des aides pour son développement. Quant au Sud, il s’arme maintenant contre le Nord.

Ses romans d'aventures, historiques, politiques, sont de la veine des récits de voyage et d'anticipation. Ainsi, "Globalia " : l'action se déroule dans un futur indéterminé : en juillet 27 de l'ère "globalienne, dont on sait seulement qu'elle est postérieure à la nôtre, Ainsi "L'Abyssin," Sauver Ispahan, et Rouge Brésil, édition Gallimard, 2001 (ISBN 2-07-030167-2), prix Goncourt 2001 . en " Folio " no 3906, Katiba, édition Flammarion, 2010 (),, Jean(Christophe Rufin a reçu le prix Goncourt du premier roman 1997, pour son roman L'Abyssin puis Prix Goncourt 2001, pour son roman Rouge Brésil

 

 

  

Envoyer tout commentaire à l'adresse : a.fabre.fl@gmail.com

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/01/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site