Le Dr. Cottard familier des salons de Marcel Proust

 

A.J. Fabre  Janvier 2017

LE DR. COTTARD FAMILIER DES SALONS DE MARCEL PROUST

 

Médecin le plus celebre des livres de Marcel Proust,  le Dr. Cottard est  un habitué du salon de Mme Verdurin .

Il a donné ses soins au narrateur ainsi qu'à sa grand mère Il se rend avec assiduité aux mercredis de Mme Verdurin

Sa particularité est d'affectionner les plaisanteries jugées par les autres " pas drôles", "ineptes", "grotesques, "blague de commis voyageur

C'est cependant  un praticien reputé appelé  au chevet de la grand mere du narrateur qui, à la suite d’une congestion, est prise de suffocations, annonciatrices de son asthme.

Les prescriptions du Dr Cottard  paraissent quelque peu étranges à la famille mais le médecin saura se montrer ferme et le narrateur va tout de suite ressentir une amélioration de son état ..

 Désormais le Dr. Cottard devient le médecin de la famille du narrateur et Madame Verdurin ne cesse de vanter ses mérites, lui donnant le titre de "Docteur Dieu " d'autant qu'il a guéri son mari que la faculté déclarait perdu ).

Ses talents, cependant, sont diversement appréciés et parfois  même, fortement  mis en doute  : ainsi Bergotte, l'écrivain si admiré du narrateur,  déconseille toute consultation  auprès de celui qu'il considère comme un imbécile : "Etes-vous bien soigné ? me demanda Bergotte. Qui est-ce qui s’occupe de votre santé ? " Je lui dis que j’avais vu et reverrais sans doute Cottard. "Mais ce n’est pas ce qu’il vous faut ! me répondit-il. Je ne le connais pas comme médecin, Mais je l’ai vu chez Mme Swann. C’est un imbécile"[1].

Le Dr. Cottard va faire brutalement irruprion dans la vie du narrateur  : un jour où ils sont tous deux au casino de Balbec, le Dr. Cottard attire son attention sur l’attitude équivoque d’Albertine qui danse avec une amie. Le venin fait son effet : dès lors le narrateur ressent une jalousie qui ne le quittera jamais… .

Orgueilleux et vaniteux, le Dr. Cottard se qualifie de "prince de la science " En fait, il passe plus de temps dans les salons de la haute société parisienne qu’à l’Académie  dont il est cependant un des membres les plus en vue.

Dans tous les chapitres où il apparaît,  le Dr. Cottard se montre, de fait, plus soucieux de "bien paraitre" que "bien soigner" ses malades.

Le comportement du Dr. Cottard avec son épouse attire à plusieurs reprises  l'attention du narrateur : il se montre volontiers  bourru envers elle et ne lui épargne aucune plaisanterie en public. Peut etre, ces démonstrations n'ont-elles d'autre but que faire oublier d'innombrables infidelités conjugales car le Dr. Cottard  est, sans conteste,  un des personnages les plus ouvertement "heterosexuels" de "La recherche" : trop, peut-être ?. Les commentateurs férus de psychologie verront sans doute dans ce comportement  la marque de quelque  pulsion secrète…Dans "La recherche", rien n'est simple…

A noter la déception du Dr. Cottard lorsque le duel de Charlus est  annulé : il avait été choisi comme témoin et en tirait une grande fierté.

Le Dr. Cottard mourra de facon prematurée de  surmernage, et sa mort sera suivie, peu de temps après,  par celle de Mr  Verdurin : le peintre Elstir sera le seul à en éprouveer du chagrin.

On ne peut que noter  l'hommage quelque peu "appuyé" de   Marcel Proust dans les "Jeunes filles en fleur"  : " Ce n’est pas seulement … comme un praticien obscur, devenu à la longue, notoriété européenne, que ses confrères considéraient Cottard. Les plus intelligents d’entre les jeunes médecins déclarèrent, — au moins pendant quelques années, car les modes changent étant nées elles-mêmes du besoin de changement, — que si jamais ils tombaient malades, Cottard était le seul maître auquel ils confieraient leur peau[2]."

Que dire de plus ?

 

Adresser vos commentaires à  a.fabre.fl@gmail.com

 

[1] Proust M. , "À l'ombre des jeunes filles en fleurs" (Ed. Gallimard, Paris, 1919, p. 570/140).

[2] Proust M., " À l'ombre des jeunes filles en fleurs: À la recherche du temps perdu" (Ed. Gallimard, Paris,1919, Volume 2 (433/5)

                                                                     

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19/01/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site