Les médecins charlatans au cinéma

A.J. Fabre                                              Decembre 2016

MEDECINS CHARLATANS DU CINEMA

 

Au cinéma, le médecin n'est parfois qu'un "faux médecin", un charlatan qui a usurpé son titre, en bref, une personne qui déforme la réalité pour obtenir de l'argent ou tout autre avantage…

LES CHARLATANS

le mot est apparu au XVIème siècle, emprunté à l'italien "ciarlatano" : les philologistes y voient le "croisement"   de deux mots : "cerretano" habitant de Cerreto " (village dont les habitants étaient renommé pour leur bagout) et  de "ciarlare", bavarder, jaser" [1]

Le marchand  de "drogues" douteuses est devenu le "saltimbanque", littéralement celui qui saute sur un banc pour convaincre son auditoire de clients potentiels. Ici les italiens utilisent ici le terme " montimbanco" et les Anglais, " mountebank"[1]

Les films

"Max médecin malgré lui" (1916) de Max Linder

"Le Guérisseur " (1953) est un film français d'Yves Ciampi,. A Dinan, le guérisseur Pierre Laurent, en sauvant une vieille dame, fait la conquête d'une jeune fille, Isabelle, dont il devient peu après le fiancé. Il s'agit en realité d'un ancien médecin qui n'a pas réussi par les voies normales et qui est devenu guérisseur. Le film était adapté d'un roman de Pierre Véry (1891-1944) journaliste et un écrivain français, auteur de nombreux romans de littérature populaire dont le célèbre "Goupil main rouge"

"Leguignon Guérisseur" (1954) film français de Maurice Labro réalisé en 1954, joué par Yves deniaud Michel Roux et Jane Marken. Il s'agit de la suite d'un film qui avait fait succès en qon temps "Monsieur Leguignon, lampiste". Ici, Leguignon se découvre, presque par inadvertance, le don de guérir et il devient rapidement un magnétiseur réputé. Ses multiples guérisons lui valent l'inimitié du médecin de la villemais tout finira bien après de multiples aventures

"La Parole" ("Ordet"),(1955) film danois réalisé par Carl Theodor Dreyer (1955) En 1930, dans un village du Jutland, des discordes religieuses surviennent mais un des fils du vieux paysan Morten Jorgen  Johannes ressuscite une morte

"Znachor" film de Jerzy Hoffman (1982) avec Jerzy Binczycki, Anna Dymna, Tomasz Stockinger : abandonné par sa femme et sa fille, un chirurgien célèbre commence à boire, se fait mal dans la tête et perd la mémoire. Ses connaissances médicales reviennent peu à peu, cependant, et il devient un guérisseur de village.

"Docteur Petiot" (1990) est l'adaptation cinématographique de l'une des plus grandes affaires criminelles françaises de l'après-guerre. Ce film relate la vie du docteur Petiot, médecin français qui fut accusé de meurtres après la découverte à son domicile parisien des restes de vingt-sept personnes au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

"Le médecin volant" (1992) En hommage à Molière, il faut d'abord citer le film de Yves-André Hubert enregistrant une représentation de la pièce

"Healer" ( 1994) Un ancien détenu  vient d'être mis en liberté conditionnelle en tant que conducteur d'ambulance dans la station de retraite. Un précédent version de "Healer" avait été tourné en 1935 parReginald Barker avec Mickey RooneyUn film de télévision a été projeté aux ertats Unis sous le titres "The Healers" en  (film), a 1974  avec l'acteur Lance Kerwin. Une série televisée intitulée "Healer" a été projetée en Corée en 2014 par la South Korean television series

"L'adversaire" (2002), de Nicole Garcia : Daniel Auteuil joue le rôle de Jean-Marc Faure, un faux médecin qui dit travailler à l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) alors qu’il vit de l’argent que des proches lui ont confié pour le faire fructifier. Le film est inspiré par le drame de Jean Claude Romand

"HARRY HOUDINI" (1874-1926)  LE CELEBRE MAGICIEN

Harry Houdini (Ehrich Weisz) est né à Budapest, en Autriche-Hongrie bien qu'il ait toujours pretendu être né à Appleton dans le Wisconsin. Son père, Samuel Weisz  fut un rabbin venu de Hongrie. 

Harry a commencé sa carrière comme magicien dans les foires, accompagné de son frère Théodore, dont le nom d'artiste est Théo Hardeen. A cette date, Harry accompagnait en  tournée les trois frères  Trois Keaton dans un "Medecine show".dont la vedette était Joseph Frank " Buster " Keaton et ce dernier tient son nom de Houdini lui-même. Après une chute du jeune garçon, Houdini s'écria " That was a real buster " (qu'on pourrait traduire par " Ça, c'était une vraie bonne chute ! ") et le nom resta[4].

il acquiert une grande notoriété médiatique en 1898 lorsqu'il lance un défi à la police de Chicago, affirmant qu'il pourrait se libérer d'une cellule de leur prison en moins de 30 minutes. Il y parvient en trois minutes grâce à un passe-partout dissimulé dans son œsophage, technique qu'il avait apprise d'un avaleur de sabres rencontré sur les foires[2].

Ses meilleurs tours consistent à s'évader d'une malle remplie d'eau, fermée et enchaînée, ou d'un bidon en métal.

Au moment où naît le spiritisme, il cherche à démasquer les médiums en parcourant le pays, en exposant publiquement les trucs d'illusionnistes qu'ils utilisent. Il présente les résultats de ses enquêtes dans des ouvrages tel que Miracle Mongers and their Methods ou encore A Magician Among the Spirits. Il sera impliqué dans le débat scientifique avec les tenants de la métapsychique concernant la question de savoir si certains médiums auraient d'authentiques dons paranormaux ou si tout peut au contraire s'expliquer par ce qui est aujourd'hui qualifié de mentalisme. Harry Houdini est encore aujourd'hui un modèle pour d'autres magiciens impliqués dans le scepticisme scientifique, tels que par exemple James Randi ou encore Gérard Majax.

De nombreux films ont été consacrés à Houdini :

"Houdini le grand magicin" (1953)

"Un reportage tragique" ("The grim game") 1919

"The Master Mystery" (1919)

"Houdini Terror Island (1920)

"Houdini Haldane du service secret (1923)

"L'Homme de l'au-delà (The man from beyond) (1922)

"Little Houdini" (2014) dessin animé

"Au-delà de l'illusion" (2015)

"CAGLIOSTRO" HEROSINTERNATIONAL DE  FILMS D'AVENTURES

Giuseppe Balsamo (Joseph Balsamo), dit Alessandro, comte de Cagliostro (1743-1795), est un célèbre aventurier italien du XVIIIème siècle.

Il naît à Palerme le 2 juin 1743, dans le quartier juif d'Albergheria, fils de Pietro Balsamo, un marchand detissus. Il entrera en 1756 au séminaire du couvent des Fatebenefratelli à Caltagirone, prenant l'habit des Frères de la Miséricorde, et devient infirmier puis médecin mais, en 1758, est chassé de la Communauté pour "indélicatesses"

Cagliostro dut alors s'expatrier et va voyager, de 1770 à 1776, dans toute l'Europe  : Madrid, Lisbonne, Londres, Paris, Venise, Naples, Bruxelles, Allemagne, Algérie.

En 1776, il est iniitié à la franc-maçonnerie à Londres, et part pour Bruxelles, Paris, Strasbourg, Saint-Petersbourg, Varsovie, Bâle puis Venise où il rencontre Casanova.

 Il prend alors le nom de comte de Cagliostro.

Il arrive en France en 1780, pour être reçu avec enthousiasme à Strasborg puis Paris où il est introduit dans la haute société sous le patronage d'un grand seigneur, le cardinal de Rohan, prince-évêque de Strasbourg, grand aumônier de France

Dans les salons parisiens, Cagliostro se prétend le disciple du comte de Saint-Germain, aventurier mystérieux, et se déclare immortel car il possede un "elixir" de perpétuelle jeunesse.

Sa carrière sera brisée par l'"Affaire du collier de la reine"  où l'avait entraîné le cardinal de Rohan.

Après avoir été emprisonné à La Bastille, il se refugie en  Angleterre, puis en Suisse et enfin arrive en Italie, mais, en 1789, déclaré suspect de pratiques franc-maçonnes, il est arrêté par la Sainte Inquisition, emprisonné au château Saint-Ange puis condamné en 1791 à la peine de mort pour hérésie, sentence commuée en prison perpétuelle.

Cagliostro est transféré en 1795 à la forteresse de San Leo près de Rimini où il est muré dans un  puits : il entame une grève de la faim et va mourir dans la nuit du 26 août 1795

Sa sépulture n’a jamais été retrouvée : selon la légende, un groupe de soldats polonais avait deterré les restes de Cagliostro et prirent son crâne pour y trinquer à la liberté retrouvée.

La télévision s'est emaprée du souvenir de Caglistro :

"Le Prisonnier dans le Miroir"; Cagliostro apparaît comme un magicien vilain dans un épisode de la série 1960 Thriller, intitulé Il est joué par Henry Daniell et Lloyd Bochner.

"Femmes de merveille" Dans un épisode 1978 de la série de TV de femme de merveille, un descendant du comte, essayant encore l'alchimie (et réussissant à la mesure de tourner le plomb en or pendant un temps, après lequel il retourne dans sa forme originale) est le méchant, Wonder Woman, dans son identité Diana Prince, indique qu'elle a fait face à son ancêtre, le comte Cagliostro d'origine, dans le passé.

"The Pharaoh's Curse" Cagliostro est mentionné dans la série Twilight Zone (nouvelle), dans un épisode appelé quand un magicien exécutant l'astuce dit que cet acte a été transmis d'une lignée de magiciens

La vie fabuleuse de Cagliostro a donné naissance à de nombreux  films et parmi eux :

"Cagliostro" film muet réalisé en 1929 par Richard Oswald

"La Momie" (1932), avec Boris Karloff fait appel au souvenir du mage de Palerme,

"Le château de Cagliostro" (1979) film japonais de Hayao Miyazaki

"Black Magic" (1949), adaptation cinématographique du roman d'Alexandre Dumas, "Joseph Balsamo. Le réalisateur est Gregory Ratoff avec Orson Welles et son complice inséparable, Akim Tamiroff

Au début du film, Alexandre Dumas père raconte à son fils l'histoire de Joseph Balsamo A travers des flash-backs, nous apprenons que Balsamo fut un enfant gitan qui eut à endurer bien des drames. A l'âge adulte, il apprit les secrets de l'hypnose, très à la mode dans la haute société du XVIIIème siècle et exploite pleinement ses talents, gagnant la richesse, et renommée.

Après avoir changé son nom en comte Cagliostro, il devient célèbre dans toute l'Europe mais le drame arrive quand il entre dans un complot pour sauver Marie-Antoinette avec ses amis gitans

Le film, prévu sous le nom de "Cagliostro" eut une naissance difficile : Charles Boyer puis georges Sanders devaient y avoir la vedette? Ce rôle echut à Orson Welles. Initialement, le producteur Edward Small pensait tourner le film au Mexique, il fallut se contenter de l'Italie, pour profiter d'une baisse des cours de la lire et le film fut tourné à Rome, aux studios studios Scalera d'octobre 1947 à la fin janvier 1948.

On notera que ce film, tourné en  noir et blanc, utilise efficacement les effets d'ombre et de lumière pour accentuer le coté magiques du personnage d'Orson Welles qui domine tout le film.

A en croire les biographes, Orson Welles aurait dirigé les scènes les plus poignantes du film, en particulier la vie chez les  Gitans mais l'accueil du public fut assez réservé…

 

Pour toute information complementaire contacter  a.fabre.fl@gmail.com

 

[1] Un autre terme utilisé en Anglais pour dénommer les "charlatans" est "quack", qui fait référence au "coassement"

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site