Remarque et le Dr. Ravic

A.J. Fabre                                        Septembre 2015

Le Dr. Ravic, chirurgien apatride

héros du livre d'Erich Maria Remarque Remarque "Arc de Triomphe

 

Arc de triomphe (Titre original du livre)

Arc de Triomphe, fut d'abord publié en 1945 en anglais, et l'année suivante en allemand

Le livre se passe en 1939 :, le Dr Ravic, un chirurgien allemand, apatride refugié à Paris, vit en opérant de façon illicite malgré l'absence d'autorisation de pratiquer la chirurgie

C'est l'un des nombreux errants de l'avant guerre, vivant sous la menace constante d'être ramené en Allemagne nazie.

Le Dr Ravic est devenu alcoolique pour oublier ses souvenirs. Il rencontre le dernier amour de sa vie, une chanteuse, Joan Madou. Autour d'eux rodent des agents de la Gestapo : le Dr Radic découvre un de ses anciens tortionnaires et le tue.

Il est arrêté par la police française et comprend qu'il sera livré aux Nazis si la France est vaincue par les Allemands.

 Qui était Erich Maria Remarque ?

Remarque était né en 1898 à Osnabrück dans une famille ouvrière. La propagande nazie s'efforça d'accréditer l'idée que les parents était d'origine juive, portant  le nom de Kramer (anagramme de "Remark") mais aucun document n'étaye ces allégations.

Pendant la Première Guerre mondiale, Remarque est mobilisé à l'âge de 18 ans sur le front Ouest, 2e Compagnie, réserves, Champ Depot de la division de la Réserve 2e gardes à Hem-Lenglet puis  au 15e régiment d'infanterie de réserve, 2e Compagnie, stationnant  entre Torhout et Houthulst. En Juillet, il est blessé par des éclats d'obus dans la jambe gauche, le bras droit et le cou, et rapatrié dans un hôpital où il a passé le reste de la guerre.

Professeur d'école

Après la guerre, Remarque est nommé professeur de l'école primaire à Lohne, dans le comté de Lingen, comté de Bentheim puis, en mai 1920, à Klein Berßen dans l'ancien comté de Hümmling, Emsland, et à partir de Août 1920 à Nahne, près d'Osnabrück.

En 1920 il met fin à ses fonctions d'enseignant et travaille quelque temps comme bibliothécaire, puis  journaliste, devenant rédacteur technique de la Continental Rubber Company

Débuts littéraires

Dès l'âge de 16 ans, Remarque avait écrit des essais, des poèmes, et un roman publié plus en 1920 sous le nom de "La chambre des reves" ("Die Traumbude"). En 1927, il écrit un  roman "Station Horizon" publié en feuilleton dans le journal sportif "Sport im Bild».

À l'Ouest, rien de nouveau (Im Westen nichts Neues)

C'est l'œuvre principale de Remarque. Écrit en 1927, le livre n'a pu trouver un éditeur qu'en 1929

Le sujet, montré avec une forte puissance dramatique, est la Grande Guerre vecue par les soldats allemands sur le front.

D'autres livres vont suivre : "Trois Camarades ("Drei Kameraden), couvre les années de la République de Weimar, de l'hyperinflation de 1923 à la fin de la décennie, puis, en 1931 "Voyage de retour"("Der Weg zurück),

Vient ensuite "Aime ton prochain" "Liebe deinen nächsten" d'abord publié en traduction anglaise dans le magazine Collier's en 1939, puis publié en 1941, à la fois en anglais et en allemand.

"Arc de triomphe", publié en 1945,  sera un autre grand succès de librairie ,

Ère nazie

Le 10 mai 1933, le gouvernement allemand, à l'initiative de la ministre de la propagande nazie, Joseph Goebbels, avait interdit et fait brûler publiquement les œuvres de Remarque.

Il semble que Remarque ait été arrêté puis et déporté plusieurs mois en camp de concentration avant de parvenir à quitter l'Allemagne pour  se réfugier en Suisse.

En 1939 Remarque et sa femme gagnent les États Unisoù ils ont obtenu la nationalité américaine en  en 1947

Le drame familial

En 1943, la plus jeune sœur de Remarque, Elfriede Scholz, qui n'avait pas voulu quitter l'Allemagne, est arrêtée par les Nazis. Après un simulacre de jugement au "Volksgerichtshof" ("Tribunal populaire" de l'époque Hitlérienne), elle fut declarée coupable d'"atteinte au moral du peuple allemand" .

Le Président de la Cour,  Roland Freisler, ministre de la Justice de Hitler, aurait alors  déclaré,  ("Votre frère est malheureusement hors de notre portée mais vous ne pourrez nous échapper"[1]). Elfriede a été décapitée le 16 Décembre 1943. Il fut demande à sa sœur, Erna de régler 495,80 Reichsmark, représentant  le coût du procès, de l'emprisonnement et de l'exécution…

Retour en Suisse

En 1948, Remarque revient des États-Unis  en Suisse, et restera tout  le reste de sa vie à la Villa Monte Tabor, près de Locarno au Tessin.

Remarque est mort le 25 Septembre 1970, d'une rupture d'anévrysme,  Il a été été enterré dans le cimetière de Ronco. Paulette Goddard, sa femme,  lui a survécu dix ans et a été enterrée, sur ses volontés,  à côté de son mari. Elle a laissé un legs de 20 millions $ à l'Université de New York pour financer un institut d'études européennes, mis sous l'égide de Remarque.

Remarque et le cinema

En 1930 "A l'Ouest, rien de nouveau" ("All Quiet on the Western Front)  a été réalisé par Lewis Milestone, en 1930. En 1990, la bibliothèque du Congrès aux États-Unis a décidé d'acquérir le film dans ses collections " en raison de son  importance culturelle, historique ou esthétique.

En 1938, "Trois camarades" tourné par Franck Borzage avec Margaret Sullivan, Robert Young, Robert Taylor et Franchot Tone. L'adaptation du film est de …Francis  Scott Fitzgerald, le célèbre romancier des Années Vingt….

En 1955, Remarque a écrit le scénario pour le film de George Pabst, "Le dernier acte" (Der letzte Akt), montrant ldes derniers jours d'Hitler dans le bunker de la Chancellerie du Reich à Berlin .

En 1958, Douglas Sirk a dirigé le film "A time to love and a time to die" ("Le Temps d'aimer et le Temps de mourir", avec John Gavin et Liselotte Pulver. Remarque  fait une brève apparition dans le film dans le rôle du professeur. Dans le décor apocalyptique d'une Allemagne qui s'effondre moralement, militairement et physiquement, deux êtres unis par un amour subit vont vivre quelques instants de bonheur

Les mariages  d'Eric Maria Remarque

Le premier mariage fut avec l'actrice Ilse Jutta Zambona en 1925. Leur mariage fut orageuse et infidèle sur les deux côtés. Ils divorcent en 1930, mais en 1933, partent ensemble pour la Suisse.  En 1938, ils se sont remariés, et , en 1939 emigrent  ensemble aux États- Ils ont divorcé à nouveau le 20 mai 1957. Ilse est morte en 1975

Une des nombreuses liaisons de Remarque fut l'actrice americaine, d'origine autrichienne Hedy Lamarr, l'actrice mexicaine Dolores del Río  et ensuite, dans les années 1940 avec Greta Garbo.

Vient enfin  Marlene Dietrich en Septembre 1937 lors du Festival du cinéma de Venise : une longue histoire d'amour, ponctuée par d'innombrables lettres[2], câblogramme et appels téléphoniques.

Cependant, en 1958 Remarque s'est marié avec l'actrice americaine Paulette Goddard, l'ex-épouse Charlie Chaplin, rendue célèbre par "Les temps modernes": ce fut sa dernière grande aventure

 

Adresser vos commentaires à a.fabre.fl@gmail.com

 

[1] " Ihr Bruder ist leider entwischt sommes-Sie werden aber nicht sommes entwischen"" Roland Freisler est le « juge Feisler » du roman de Hans Fallada "Seul dans Berlin" ("Jeder stirbt für sich allein" (1947)

[2] Une sélection des lettres échangées entre Remarque et Dietrich a été publiée en 2001 dans le livre "Sag Mir, Dass Du Mich Liebst" ("Dis moi que tu m'aimes" ) aux éditions Kiepenheuer & Witsch

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site