Victor Segalen

VICTOR SEGALEN (1878-1919) , LE VOYAGEUR MEDECIN

 

 

Victor Segalen était breton,  né à Brest de Victor Tréguier et Charlotte Segalen mais c’était comme on disait à l'époque, une union "illégitime" et toute sa vie, Victor portera le fardeau de cette naissance "scandaleuse"…

Elève jugé "instable" par ses professeurs,  Victor obtient cependant le prix d'excellence en classe terminale et en 1894, sera reçu au  baccalauréat avec mention.

Après une année préparatoire en  faculté des sciences de Rennes, Segalen s'oriente vers  la médecine navale et entre en 1896 à l'Ecole navale de Brest

Peu de temps après survient un premier épisode de dépression rapidement surmonté. Victor obtient cependant son diplôme  en 1902 avec une thèse sur : " L'observation médicale chez les écrivains naturalistes"

Nommé "médecin naval de 2ème classe", il s'embarque au Havre en 1902 pour Tahiti via New York et San Francisco.

Arrivé à Tahiti, Victor a un choc : le peintre qui l'avait tant influencé, Paul Gauguin, marin et breton comme lui, vient de mourir aux iles Marquises

Nouveau voyage lointain, cette fois à Djibouti, en 1905, en pèlerinage sur les traces de Rimbaud :. EA l'occasion d'une escale, Victor Segalen recherche ceux qui ont rencontré là bas  "l'homme aux semelles de vent".. Il s'entretient avec les frères Rhigas: Athanase, le patron du Café de la Paix, et Constantin, qui avait accompagné Rimbaud à Harar. Mais cette expérience a un goût amer. Victor va laisser ces lignes désabusées : "l'exotisme est tout ce qui est Autre".

De retour en France, il épouse la fille d'un médecin brestois, Yvonne Hebert. Il rencontre Debussy pour lui soumettre son projet de drame, "Siddharta" et publie les " Immémoriaux"

A présent, Segalen ne pense plus qu'à la Chine : il prépare l'examen d'interprète, et, en 1905, Segalen obtient un détachement en Chine, où il restera cinq ans. Dès 1910, il s'était installér à Pékin avec toute sa famille

En 1912, il publie '"Odes", dont l'idée lui est venue au cours d'une fumerie d'opium, puis, l'année suivante, "Stèles", recueil de poèmes dont Segalen a dirigé en personne l'impression, dite  "à la chinoise". L'œuvre est  tirée à 81 exemplaires, "chiffre, dit il,  qui correspond au nombre sacré des dalles de la troisième terrasse du Temple du Ciel à Pékin"

Revenu  pour une brève période à Paris, Segalen en repart en 1914, chargé d'une mission archéologique officielle. Ce sera l'expédition Segalen-Lartigue-de Voisins, qui a dans son programme de parcourir la Chine en diagonale du Nord-est au Sud-ouest. Les objectifs sont doubles : établir un relevé topographique des régions mal connues et explorer les sites archéologiques de la Chine classique.

En 1914, Segalen découvre au cœur de la Chine, à  Si-ngan fou le tombeau du général  Houo Kiu Ping, la statue considérée alors comme  la plus antique de Chine , datée de 117 AJC, " cheval dominant un barbare"

Le 11 aout, la mission est interrompue par la guerre. Victor revient en France, et est affecté à l'hôpital maritime de Brest. C'est le début de sa correspondance avec Paul Claudel, traitant principalement  des problèmes religieux

A sa demande, Segalen est envoyé au front, à Dunkerque mais ce sera pour une brève période : il est bientôt  chargé par le gouvernement d'aller recruter en Chine des travailleurs pour remplacer ceux qui sont partis au front. Pendant ce nouveau voyage,  Segalen va étudier les sépultures de la région de Nankin

A son retour, survient une nouvelle crise de dépression, cette fois plus grave que les autres :  "Je n'ai aucune maladie connue, reçue, décelable. Et cependant tout se passe comme si" j'étais gravement atteint. Je ne me pèse plus. Je ne m'occupe plus de remèdes. Je constate simplement que la vie s'éloigne de moi"."

Le 23 mai, on découvre son corps gisant au pied d'un arbre, un exemplaire d'une pièce de Shakespeare "Hamlet" à ses cotés. Il avait à la jambe une blessure profonde, et un garrot de fortune : selon toute vraisemblance, il était mort d'hémorragie après s'être blessé…

En 1934, le nom de Victor Segalen sera inscrit sur les murs du Panthéon comme "écrivain mort pour la France pendant la guerre de 1914-1918 "…

Plusieurs universités ont été placée sous son patronage : ainsi, l'université Victor-Segalen Bordeaux 2, la faculté de Lettres et Sciences sociales de Brest, ville natale de Segalen, le lycée français international de Hong Kong  et le collège public de Châteaugiron (Ille-et-Vilaine).

Reste à relire, parmi ses poèmes : "Conseils au bon voyageur", publié dans "Stèles"

                                   Ville au bout de la route et route prolongeant la ville :

                                  ne choisis donc pas l’une ou l’autre, mais l’une et

                                  l’autre bien alternées.

                                 Montagne encerclant ton regard le rabat et le contient

                                 que la  plaine ronde libère. Aime à sauter roches et

                                 marches ; mais caresse les dalles où le pied pose

                                bien à plat.

                               Repose-toi du son dans le silence, et, du silence, daigne

                              revenir au son. Seul si tu peux, si tu sais être seul,

                              déverse-toi parfois jusqu’à la foule.

                             Garde bien d’élire un asile. Ne crois pas à la vertu

                                d’une vertu durable : romps-la de quelque forte

                                épice qui brûle et morde et donne un goût même à

                               la fadeur.

                             Ainsi, sans arrêt ni faux pas, sans licol et sans étable,

                              sans mérites ni peines, tu parviendras, non point,

                               ami, au marais des joies immortelles,

                                Mais aux remous pleins d’ivresses du grand fleuve

                              Diversité.

Adresser tout commentaire à

a.fabre.fl@gmail.com

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/09/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site