Lettre février 2013

ACTUALITES INTERNATIONALES DE L'HISTOIRE DE LA MEDECINE 

L E T T R ED 'I N F O R M AT I O N S

DE   FE V R I E R   2 0 1 3

 Réunions d'Histoire de la médecine[1]

 Congrès 2013 de la Société internationale d'Histoire de la médecine

       Merida ( Mexique)

       Contacter Pr. Carlos Viesca

 XXI Congrès Mondial de Neurologie (World Congress of Neurology)( WCN 2013)

       (21-26 septembre 2013 Vienna, Autriche

       wcn@kenes.com

 Melancholy Minds and Painful Bodies: Genealogy, Geography, Pathogeny

       University of Liverpool, United Kingdom 9-11 juillet 2013

 2013 Congrès de l'Association Européenne d'Histoire de la Médecine et de la Santé (EAHMH)

       (4-7 septembre 2013).(Lisbonne)

Thème : Risques et desastres en Santé publique et en Médecine

       ContactJonathan Simon at eahmh@ymail.com

 Attentive Writers’: Healthcare, Authorship, and Authority

       ( 23-25 Août 2013)(Glasgow)

Thème: Comparaison des récits descriptifs de la maladie chez les professionnels et les non-professionnels du soin aux malades

 24eme Congrès d'Histoire des Sciences, Technologie et Médecine (24th International Congress of History of Science, Technology and Medicine)

       (22 - 28 juillet 2013) (Manchester, GB)

       Contact : submissions@ichstm2013.com

 The Return of Biography: Reassessing Life Stories in Science Studies (Les biographies dans l'Histoire des sciences : Comment la vie d'un auteur peut elle influer sur la société ?)

        (Londres 18 juillet 2013)(Science Museum)

 Contact Boris Jardine : mailto:research@sciencemuseum.ac.uk

 Melancholy Minds and Painful Bodies: Genealogy, Geography, Pathogeny

       (9-11 Juillet 2013) University of Liverpool, United Kingdom

       Contact : painpara@liv.ac.uk

 VariAbilities: A Conference on the History and Representation of the Body in Its Diversity

       4-7 Juillet 2013 Emory University Atlanta, Georgia

       Contact Paul Kelleher Emory University pkelleh@emory.edu

 Infertility in History, Science and Culture

       4 Juillet 2013 - 5 Juillet 2013 University of Edinburgh, Edinburgh, United Kingdom

       Conact : Tracey Loughran LoughranTL@cardiff.ac.uk

 International Society for the History of the Neurosciences 18th Annual Meeting

       (18-22 Juin 2013) Sydney, Australie

 History of Science From Below

       5-7 juin 2013, Université du Maine, Le Mans, France

       Contactcristiana.oghinapavie@gmail.com

 Politique et Psychiatrie " (Juin 2013)

       Conférence de la Société Médico-Psychologique prévue en juin 2013.

       Contact : parant.jacqueline@noos.fr

 19th Annual International "Stress and Behaviour" Neuroscience and Biopsychiatry Conference

       (16-19 mai, 2013) ( St. Petersburg, Russie)

       Contact isbs.congress@gmail.com

 4th Global Conference Making Sense of Pain

       (11 mai 2013)(Prague)

       Contact : bschillace@inter-disciplinary.net

Health and Medicine in Medieval Egypt (VIIth-XVIth Century      (5 mai 2013, Le Caire)

       Contactalicekadri[at]hotmail.fr

 History of Medicine in the Indian Ocean World_ Indian Ocean World Centre (IOWC)

       26-27 April 2013, McGill University, Montreal, Canada

       Contacter: Anna Winterbottom (IOWC, McGill University)

 Nourriture et Hôpital dans l'Histoire (Food and Hospitals: An Historical Perspective)

       (26-27 Avril 2013)

       Université de Bruxelles (Partenariat avec l'Universit de Birmingham)

       Contact j.reinarz@bham.ac.uk

 Demons and Illness: Theory and Practice from Antiquity to the Early Modern Period

       (22-24 avril 2013), Centre for Medical History: University of Exeter, United Kingdom,

       Contact c.r.rider@exeter.ac.uk 

 Scientiae 2013 : Scientific Revolution can be considered an interdisciplinary process involving Biblical exegesis, art theory, and literary humanism, as well as natural philosophy, alchemy, occult practices, and trade knowledge ?

       (18-20 avril 2013) University of Warwick (UK),

       Contact D.C.Beck@warwick.ac.uk

 Axel Munthe, Médecin vagabond de l'Europe

       (14 avril à 13 heures), Eglise suédoise de Paris, 9 rue Médéric, Paris XVII

       Contact Dr Fabre : a.fabre.fl@gmail.com

 Tobacco in the Early Modern Imagination

       (15 March 2013) Chetham’s Library, Manchester, United Kingdom

 Les médecins au cinéma

       (19 mars Paris); Conférence organisée par le Dr Croizette (Créteil Paris XII)

       Programme encore non communiqué

 The Southern Association for the History of Medicine and Science (SAHMS)

       (21-23 février 2013) (Charleston, South Carolina), (Réunion annuelle)

       Contact pbalch@uab.edu

 2nd Annual Black Women's Health Conference (Violence, Trauma, Resilience, Recovery: Factors in Black Women’s Health)

       (15-16 février 2013) (Tulane University, New Orleans, Louisiana)

       Contact bwhconference@wave.tulane.edu

 8th International Symposium for the History of Anaesthesia

       (22-25 février, 2013) (Sydney)

       Contact isha2013@asa.org.au

 

Livres, articles et films consacrés à l'Histoire de la médecine[2]

 Augustin Morvan (1819–1897), medecin de campagne et neurologue méconnu (O. Walusinski , J. Honnorat)( Revue neurologique, 2013, 169 ; 2; 8)

Médecin et homme politique, Morvan attaché don nom à de nombreuses publications et notamment son "Mémoire sur le myxœdème en Basse Bretagne" publie en 1889. Sa carrière politique l'amena à devenir maire puis conseiller général et député à l'assemblée législative. Il fut, en 1871, à l'origine d'une loi sur la protection de l'enfance malheureuse qui porte son nom (Loi Morvan-Roussel)

 Tourvielle, un centre de réadaptation pendant la guerre de 1914-1918 (Jacques Voinot) (Le Clystere n°16 Février 2013)

Un important centre de rééducation pour les mutilés de la guerre fut mis en place à Tourvielle à l'issue de la guerre de 1914-1918, par le maire de Lyon Édouard Herriot et le sous-secrétaire d'État du Service de santé des armées, Justin Godard. La mission du centre était la rééducation il a servi à la conception et la fabrication d'un nombre impressionnant de prothèses destinées à pallier les amputations de guerre. Celles destinées aux membres supérieurs, notamment, étaient façonnées pour permettre aux mutilés de retrouver un travail manuel actif, en usine, à la terre et dans d'autres domaines.

 Atlas de génétique (Color Atlas of Genetics) (Eberhard Passarge)(Ed. Thieme, 2011)

Sous forme d'Atlas, ce livre présente les derniers acquits en génétique, élément fondamental de tous les programmes d'enseignement médical et scientifique, et dans toutes les disciplines. Les applications et les conséquences de la recherche en génétique sont au cœur de bien des débats scientifiques actuels.

 In Corpore Sano (Giorgio Zanchin)( Editions Nova Charta, Padoue, 2012)

Cet ouvrage consacré à la restauration d'un travail attribué à Bartolomeo Squarcialupi, organiste de Santa Maria del Fiore, la grande basilique de Florence, a été presenté au dernier Congrès de la Société Internationale d'Histoire de la Médecine. Il s'agit d'un "Traité de la cautérisation" écrit à la fin du XIVe et conservé à la bibliothèque Vincenzo Pinelli de Padoue, L'iconographie en est remarquable, visiblement inspirée par l'école byzantine, dans sa représentation des personnes. On ne peut qu'évoquer, à ce sujet, les fresques de Giotto à la Chapelle Scrovegni de Padoue. Le livre est un document important pour l'Histoire de la médecine : bien au-delà du contenu strictement médical, il nous apporte un témoignage précieux sur la vie à Padoue à l' l'aube de la science médicale nouvelle

 Lazzaro Spallanzani (1729-1799),le père de la biologie médicale expérimentale (Henri Lamendin)(L'Harmattan 2012)

Le nom de Spallanzani n'éveille guère d'échos chez nos contemporaine. Pourtant il a tenu une place considérable dans la recherche scientifique. Beaucoup voient en lui le père de la biologie médicale expérimentale dans ses recherches sur la circulation sanguine, la digestion, la fécondation et la fonction respiratoire. Il fut un des premiers à comprendre l'intérêt, d'étayer en biologie, une théorie par la démonstration expérimentale. Il conduisit dès la fin du XVIIIème siècle, un ensemble de travaux remarquables par leur précision. Le portrait que fait Henri Lamendin de ce chercheur hors norme est plein de vie. Lazzaro Spallanzanimérite de rester dans la mémoire de tous les médecins et singulièrement de tous ceux qui ont charge de mener une recherche expérimentale en biologie humaine.

 "Augustine" film réalisé par Alice Winocour (Septembre 2012)

Ce film sorti à l'automne dernier, présente une vue romancée d'un épisode de la vie de Jean-Martin Charcot, le grand neurologue de La Salpetrière. C'est Vincent Lindon qui tient le rôle de Charcot aux prises, en 1885, avec l’hystérie d'une de ses jeunes patientes, Augustine (rôle tenu par Stéphanie Sokolinski). Apparaissent également dans le film, Chiara Mastroianni (l'épouse de Charcot) ainsi qu'Olivier Rabourdin dans le rôle de Désiré-Magloire Bourneville, le neurologue dont le nom reste attaché à la "sclérose tubéreuse" : une fiction audacieuse mais captivante.

 Les Escartons du Briançonnais de Jean-José Boutaric (Editions Anfortas, 2013)

Il est une partie de la province du Dauphiné dont l’histoire est méconnue : celle des Es- cartons. Non seulement ce territoire, situé de part et d’autre de la frontière franco-italienne actuelle, a bénéficié depuis l’Antiquité de sa position privilégiée entre le Piémont et la France, mais surtout ses habitants ont vécu, à partir du XIVe siècle, grâce à leur rachat des droits seigneuriaux au Dauphin Humbert II, sous un régime évoquant une république. Et cela jusqu’à la rectification de frontière effectuée en 1713 par le traité d’Utrecht et dont les conséquences sur la scission des Escartons ont été rendues pleinement effectives sous la Révolution française. Cet ouvrage retrace brièvement les intrications de la grande et de la petite Histoire sur l’évolution de cette intéressante communauté des Escartons

 I.G. intelligence génétique de Franck Senninger Editions Anfortas 2013

Dans ce roman,  un Professeur en biologie moléculaire, Marc Vernon, découvre le moyen d'accélérer l'évolution de la nature vivante. Après quelques essais sommaires sur des animaux de laboratoire, il décide de tenter l'expérience sur une assistante, à l'insu de cette dernière, ainsi que sur lui même. Sans attendre les résultats, il s'envole pour Denver au Colorado. C'est le début d'un cauchemar pour sa jeune collaboratrice, d'autant que le professeur reste introuvable. Elle décide d'aller le rechercher et découvrira les secrets d'un disparu à tout jamais.

 Jean-Paul Tillement , Jean Jacques Hauw, Vassilios Papadopoulos (Editions Lavoisier MédecineSciences, 2012)

800 000 personnes en France, 100 000 au Québec, sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de syndromes apparentés. L’épidémie progresse rapidement en raison du vieillissement de la population et en l’absence, jusqu’ici, de traitement curatif. Cette maladie frappe non seulement le patient, mais tout particulièrement son entourage, ce qui constitue un véritable défi de santé publique. Les plans de lutte contre ce fléau visent en premier lieu un diagnostic précoce sans ambiguïté et la guérison des patients en développant un effort de recherche sans précédent. Ils veulent aussi, parallèlement, améliorer leur prise en charge, leur parcours de soin, la formation et le soutien de tous ceux qui les entourent, proches, aidants et personnels soignants. La France et le Québec ont uni leurs efforts en instaurant leurs plans Alzheimer respectifs et en initiant des recherches concertées visant à une synergie mutuellement bénéfique. En partenariat avec la Délégation Générale du Québec à Paris, l’Académie Nationale de Médecine a réuni les participants de ces actions pour faire la synthèse de ces travaux et en dégager de nouvelles pistes et de nouveaux espoirs.

En conclusion, le dépistagede la maladie d'Alzheimer n'a pas sa raison d'être et il n'est pas honnête de laisser croire que les données des chercheurs sur ce problème soient actuellement utilisables en pratique clinique. Le diagnostic précocede la maladie d'Alzheimer au stade pré -démentiel est certainement possible, mais il se doit d'être porté dans des centres spécialisés possédant des personnels hautement qualifiés et un plateau technique très performant en neuro-imagerie. Alors que le diagnostic de la maladie d'Alzheimer au stade démentiel peut être fait par des médecins généralistes et spécialistes (neurologues, gériatres, psychiatres) et qu'il ne nécessite pas des moyens techniques sophistiqués, il arrive encore trop souvent que ce diagnostic ne soit évoqué que tardivement après des années d'angoisse pour le patient et sa famille. Ceci est souvent bien regrettable, car, s'il n'existe pas de médicaments de la maladie d'Alzheimer, il existe des médicaments qui ont des effets très positifs sur certains des troubles qu'on observe dans cette maladie et dont l'amélioration change la vie du patient et de son entourage.

Ce livre, destiné aussi bien aux personnes impliquées dans la lutte contre la maladie qu’au grand public, fait la synthèse des progrès réalisés dans les multiples aspects de la prise en charge de la maladie, montre les orientations nouvelles, tant en termes d’éthique que de diagnostique ou de traitement et apporte une véritable note d’espoir à tous ceux qui sont concernés ou qui craignent cette maladie.

 Maladie et mort de René Descartes en Suède (1596-1650)

René Descartes, le grand philosophe français, mathématicien et physicien était grand voyageur et son dernier voyage a été à la Suède.

Il était né à La Haye, une petite ville de Touraine. Son père, Joachim, était conseiller au Parlement de Rennes et put lui léguer un petit titre nobiliaire. Sa mère mourut très tôt et Descartes fut élevé par un oncle à Chatellerault. À l'âge de 10 ans, il a été envoyé au célèbre Collège des Jésuites de La Flèche (aujourd'hui Prytanée national militaire). En 1616, il a terminé ses études avec un diplôme de la législation.

À 22 ans, Descartes arrive aux Pays-Bas pour rejoindre l""Armée-école" du stathouder Maurice de Nassau et ainsi, il eut l'occasion de rencontrer à Breda le célèbre mathématicien, Isaac Beeckman, qui eut une profonde influence sur lui. Par la suite, Descartes participa à la Guerre de Trente ans, notamment en Bohême, participant, en 1620, à la bataille de la Montagne Blanche.

Au cours des années suivantes Descartes a voyagé dans toute l'Europe mais, à son retour en France, dut faire face aux problèmes liés à ses relations avec le Père Claude Picot, qu''on appelait "le prêtre athée"

En 1628, Descartes arrive aux Pays-Bas, véritable havre de tolérance pour un intellectuel indépendant. En 1631, il est diplômé à l'Université de Leyde.

A la décennie suivante, se situent les œuvres majeures de Descartes : "Discours de la méthode" (1637), "Méditations sur la philosophie première" (1641), "Principes de la philosophie" (1641) et "Passions de l'âme" (1649).

Cependant, en 1649 Descartes, bien qu'il eut toujours affirmé être un fervent catholique, doit faire face aux accusations d'athéisme latent, En même temps survient la "Controverse d'Utrecht " impliquant Henri Le Roy (dit Regius), qui a enseigné les idées de Descartes à l'Université d'Utrecht, dans une controverse féroce et sans fin avec le théologien calviniste Gijsbert Voet.

En 1648, dans une lettre à Voet, Descartes fait un plaidoyer pour la tolérance religieuse, arguant que protestants et catholiques révèrent le même Dieu.

En même temps que s'aggravait la situation politique française avec la survenue d'une insurrection, "la Fronde", dirigée contre Mazarin, la controverse à laquelle était mêlé Descartes en Hollande prit un tour menaçant.

L'ami de Descartes, l'ambassadeur français Pierre Chanut, put obtenir pour son protégé une invitation à la cour de la reine Christine de Suède. En réalité, si l'on en croit les documents de l'époque, le but du conseiller de la Cour, Johan Adler Salvius, en invitant en Suède un éminent philosophe comme Descartes, était de parvenir à mieux contrôler les élans mystiques de la reine.

Après un long voyage en bateau, Descartes est arrivé à Stockholm le 4 Octobre 1649. Il logeait Västerlånggatan, une des ruesde la vieille ville située derrière le Palais royal, dans la maison des Chanut.

Descartes fut rapidement désappointé de ne pas trouver chez la reine, un meilleure interlocuteur dans les discussions de philosophie. Apparemment, Christine s'intéressait davantage à l'étude du Grec et à la danse. Tout ce que demanda la reine à Descartes fut de rédiger, à l'occasion de son anniversaire, le livret d'un ballet intitulé "La naissance de la paix".

Descartes était de santé fragile et la vie en Suède allait se montrer très éprouvante pour lui. Il avait pour habitué de travailler dans son le lit jusque tard le matin et Christine exigeait dès l'aube sa présence, alors que l'hiver de 1649 était particulièrement glacial.

Le 1er Février, Descartes tombe gravement malade, peut-être victime de l'épidémie de "fièvre pulmonaire" qui sévissait alors au domicile des Chanut. Il n'y a en tous cas, aucun indice qui puisse faire suspecter, comme cela a été dit plus tard, quelque tentative d'assassinat.

En l'absence du Dr du Ryer, médecin de la cour Descartes fit appeler un médecin nommé Weulles qu'il avait rencontré en Hollande. Après plusieurs saignées acceptées à contrecœur, Descartes alla un peu mieux, mais, la nuit suivante, il présenta brusquement un "embarras respiratoire extrême" et se mit à cracher du sang. À 16 heures le lendemain, 11 Février 1650, la mort survint après que Descartes mourut ait reçu la bénédiction d'un aumônier.

Descartes fut enterré à Stockholm, au cimetière de l'église Adolf Fredriks, dans l'enclos qui servait à enterrer les sujets catholiques et les enfants non baptisés.

Seize ans plus tard, en 1666, ses restes ont été exhumés et transportés à Paris dans l'Église de Sainte Geneviève. Après avoir été exhumé en 1791 par les révolutionnaires, son corps fut transporté à l'église Saint-Germain-des-Prés. Lorsque le cercueil a été ouvert à nouveau, en 1821, on fit une découverte surprenante : le crâne avait disparu. Ce crâne était resté en Suède, mais fut retrouvé par le célèbre chimiste Berzelius Jons Jacob qui put le ramener en France. Il est à présent au Musée de l'Homme, exposé aux cotes du crâne de l'Homme de Neandertal .

Les quelques semaines où Descartes a vécu en Suède mettaient fin à une vie errante dans toute l'Europe, à travers Bohême, Danemark, Angleterre, Hongrie, Italie, Lusace, Moravie, Pays-Bas, Pologne, Poméranie. Souabie, Suisse, Venise et de Westphalie. Durant les 22 ans de sa vie aux Pays-Bas, Descartes avait changé 18 fois de domicile...

Un moment vint où Descartes comprit la vanité de ses errances : "Voyager trop expose à être étranger dans son propre pays", avoue-t-il dans son "Discours de la Méthode". Son vieil ami hollandais Isaac Beeckman lui reprochait, comme il le lui écrivit, d'être trop avide en voyages : "peregrinandi cupidus"...

En fait, Descartes était surtout l'homme des voyages métaphysiques: "Mon esprit aime à se promener", a-t-il dit dans ses Méditations II. En de tels, il évitait tout contact avec les autres, de telle sorte que ses amis l'avaient appelé "Monsieur d'Escartes" ("Monsieur. Evasion...")

Le récit fait par Descartes de ses rêves de la nuit de la Saint Martin, du 10 au 11 novembre 1619, est révélateur : " Quelle route sera la mienne?"

Comme tant de grands hommes, Descartes avait de multiples facettes à sa personnalité: Philosophe parmi les soldats, voyageur inlassable mais capable de vivre enfermée dans pièce étroite (son " poêle"), catholique fidèle jugé athée par ses pairs, en fait, éternel expatrié.

Du début à la fin de sa vie, en Suède, Descartes a gardé la volonté irrépressible d'aller à ce qui est vrai. D'autres ont passé la vie à la recherche du Saint Graal, la vie de Descartes n'a a été qu''une longue quête de la Vérité.

 

 

 

Adressez vos cotisations à la SIHM

(50 €, réduite à 25 € pour les moins de 30 ans et plus de 70 ans)

rédigées à l'ordre de la Société internationale d'Histoire de la médecine

auDr. A. Fabre, 40 av. Paul Doumer 94100 St Maur

E-mail : a.fabre.fl@gmail.com

 



[1] Ces informations sont données sans responsabilité personnelle sur le lieu ou la date de la réunion

[2] Ces informations sont données sans responsabilité personnelle sur le lieu ou la date de la réunion

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/05/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site