Lettre juin 2013

ACTUALITES INTERNATIONALES DE L'HISTOIRE DE LA MEDECINE

L E T T R E   D ' I N F O R M AT I O N S

J U I N    2 0 1 3

Réunions d'Histoire de la médecine[1] 

International Congress on Medical Ethics and Law. Woman Health from the Point of Medical Ethics and Law

            12-15 novembre 2013 (Istanbul)

            Contact : aysegul.demirer@yahoo.com 

Histoire des organisations sanitaires internationales (History of International Health Organisations)(IHOs) (1870-2012)

            (18-20 Octobre, 2013) Shanghai, China

            Contact Dr Yong-an Zhang, E-mail :  zhangyongan@shu.edu.cn

 400 ans de la Salpêtrière 120eme anniversaire de la mort de Jean-Martin Charcot               4 et 5 Octobre 2013 

            Au programme :  Mâkhi Xenakis " Les folles d'enfer de la Salpêtrière " L’Association Psychanalyse et Médecine (APM) et l’Université Paris XIII en partenariat avec l’Université de l'Etat de Rio de Janeiro (UERJ) l'Université Veiga de Almeida(UVA-RJ)   et l’Association Insistance presentent  La Salpêtrière, un théâtre de l'hystérie D'une scène à l'autre : Charcot, Freud, Lacan  Vendredi 4 Octobre   

            Infos complémentaires sur : http://www.colloque-charcot.org 

Congrès 2013 de la Société internationale d'Histoire de la médecine

            (1-5 octobre 2013)Merida ( Mexique)

Relations entre les Médecines de l’ancien et du nouveau monde

La Médecine au Siècle Dernier

Les Médecines Prehispaniques

Histoire de l’éthique médicale et de la Bioéthique

 XXI Congrès Mondial de Neurologie (World Congress of Neurology)( WCN 2013)

            (21-26 septembre 2013) Vienna, Autriche

            Contact : wcn@kenes.com

 Le corps à l'ère Victorienne (Victorian Body Parts))

            (14 septembre 2013)St Bartholomew’s Pathology Museum, Clerkenwell, GB

            Contact : @BartsPathology

 Ethique et esthetique de la photographie médicale (Ethics and Aesthetics of Epidemiological Photography)

            14 September 2013 Centre for Research in the Arts, Social Sciences and Humanities (CRASSH), University of Cambridge, United Kingdom

            Contact : conferences@crassh.cam.ac.uk

 

Hygiene de vie dans l'Europe d'autrefois (Healthy Living in Pre-Modern Europe.Theory and Practice of the Six Non-Naturals (c.1400-1700)

            (13 septembre 2013)Institute of Historical Research, Bloomsbury, London,

            Contact : Tessa.storey@rhul.ac.uk

 VIIIth Congress, International Association for the History of Nephrology

            (11-14 septembre 2013) (Olympia, Grèce)

            Contact Pr. Diamantopoulos, E-mail : mschismenou@free-spirit.gr

 41ème Congrès International d’Histoire de la Pharmacie

(10 au14 septembre 1973

Contact : ICHP@sollea.com

 2013 Association Européenne d'Histoire de la Médecine et de la Santé (EAHMH)( Thème : Risques et désastres en Santé publique et en Médecine)

            (4-7 septembre 2013).(Lisbonne)

            ContactJonathan Simon at eahmh@ymail.com

 Attentive Writers: Healthcare, Authorship, and Authority

Thème: Comparaison des récits descriptifs de la maladie chez les professionnels et les non-professionnels du soin aux malades

            ( 23-25 Août 2013)(Glasgow)

Contact : arts-attentivewriters@glasgow.ac.uk

 24eme Congrès d'Histoire des Sciences, Technologie et Médecine

            (22 - 28 juillet 2013) (Manchester, GB)

            Contact : submissions@ichstm2013.com

 The Return of Biography: Reassessing Life Stories in Science Studies

             (18 juillet 2013)(Science Muséum, Londres)

            Contact Boris Jardine : mailto:research@sciencemuseum.ac.uk

 Crimes et passions (Crimes of Passion: Representing Sexual Pathology in the Early 20th Century)

            (24 juillet 2013), Münster, Germany

            Contact ; japhet.johnstone@uni-muenster.de

 Melancholy Minds and Painful Bodies: Genealogy, Geography, Pathogeny

            (9-11 Juillet 2013) University of Liverpool, United Kingdom

            Contact : painpara@liv.ac.uk

 VariAbilities: History and Representation of the Body in Its Diversity

            4-7 Juillet 2013 Emory University Atlanta, Georgia

            Contact Paul Kelleher Emory University pkelleh@emory.edu

Infertility in History, Science and Culture

            4 Juillet 2013 - 5 Juillet 2013 University of Edinburgh, Edinburgh, United Kingdom

            Contact : Tracey Loughran LoughranTL@cardiff.ac.uk

 Sites Internet

 Site Internet de Chris Trueman, Professeur au Fullerton College (Californie)

http://www.historylearningsite.co.uk/history_of_medicine.htm

Site personnel riche en images : Ancient Egyptian Medicine, Medicine and Ancient Greece, Hippocrates, Medicine in Ancient Rome, Claudius Galen, Medicine in the Middle Ages, Giovanni Morgagni, William Harvey, Joseph Lister, Antoine Lavoisier, Franz Mesmer, Edward Jenner, Smallpox and London, Microbes and their Discoverers, Edwin Chadwick, Ignaz Semmelweis, Louis Pasteur, Robert Koch, Marie Curie, Wilhelm Roentgen, Antibiotics, Alexander Fleming and Penicillin, Howard Florey, Medicine and World War Two, Christian Barnard, Important events in public and environmental health in Great Britain 1900 to 1939, Medical changes from 1945, History of Medicine 1919 to 1939, The National Health Service, Sir James Black.

 Horrible History - Bleeding, Purging and other Medieval Treatments

Site "pittoresque" avec une bonne iconographie

http://www.youtube.com/watch?v=ih7HJoB_ZO8&list=PL04349AC9C197EC93&index=22

 Musées d'Histoire de la médecine

 Musée d'Histoire de la médecine du Massachusetts General Hospital

http://www.massgeneral.org/history/russellmuseum/

Très belle iconographie d'instruments anciens : trepans, trousses  d'ampuutation, lithotripteurs

 Musée des sciences Wellcome institution anglaise à but non lucratif

http://www.sciencemuseum.org.uk/broughttolife.aspx

Autre intéressante collection d'objets médicaux anciens

(on notera la coexistence de deux institutions consacrées largement à l'Histoire de la médecine : Wellcome et...Welcome)

 Revues d'Histoire de la médecine

 Bulletin canadien d'histoire de la médecine 21012 vol 29, n°2

Histoire de la coqueluche (Whooping Cough: A Brief History to the 19th Century)(Robert Weston)

http://www.cbmh.ca/index.php/cbmh/article/view/1514

L'article examine l’histoire de la coqueluche  dès sa première mention publiée en 1190 jusqu’à l’époque où sa cause microbienne a été dentifiée.

L’historique de la coqueluche est de plus compliqué par la variation e la nomenclature qui était alors utilisée et par l’application du même nom à es maladies avec des symptômes différents. Pendant le 18e siècle la coqueluche tait considérée comme une maladie nouvelle en Europe, contagieuse, dangereuse et potentiellement épidémique. Croyant que la maladie était limitée aux enfants, on a commencé à lui accorder de l’importance seulement au 18e siècle quand elle est devenue bien plus fréquente. Cet essai démontre que le pertussis s’est vraisemblablement manifesté à la fin de la période médiévale chez les individus, mais n’a jamais atteint les proportions d’une épidémie.

 Bulletin of the History of Medicine Volume 87, N° 1, Printemps 2013

La découverte de la cortisone (The quest for cortison) (Lea Haller)

http://muse.jhu.edu/login?auth=0&type=summary&url=/journals/bulletin_of_the_history_of_medicine/v087/87.1.haller.pdf

Comment le chimiste Edward C. Kendall et le rhumatologue Philip S. Hench obtinrent le Prix Nobel en 1950

 Med Humanities 2010;36:84-87 doi:10.1136/jmh.2010.004655

Le "commerce" des malades , un problème éthique d'actualité (‘Patient trade’ in Germany: an ethical issue at the practitioner–clinician interface in 1909 and 2009) http://mh.bmj.com/content/36/2/84.abstract

En 2009, plusieurs journaux allemands ont fait état de ce qu''on a appelé le  "commerce des malades". Contrevenant aux règles du code de déontologie, certains médecins avaient accepté de recevoir des "primes" des hôpitaux où ils adressaient leurs malades. L'article relate un précédent historique dans le "trafic des malades"  e, l'affaire du commerce des patients de 1909, où plusieurs professeurs de médecine des hôpitaux universitaires de Berlin ont été accusés d'avoir payé des "rabatteurs"  pour leur amener des patients privés. Bien que les contextes historiques sont différents, les problèmes d'éthique médicale restent d'actualité...

 Revue "Le clystère" (N° 21, juin 013)

Premières mesures de la saignée par les petites palettes (Claude Renner)

http://www.premiumorange.com/clystere/numeros_pdf_download/clystere_n21_juin_2013.pdf

Le mot "palette" provient du latin " patella " qui signifie " petit plat ", usité en vieux français sous le nom de " poêlette " ou " poilette ". On l’appelle aussi " bol à saignée " et " écuelle à saignée ".

C'est un petit récipient en forme d'écuelle non couverte, ayant la forme d’une grande soucoupe ou de petite assiette creuse, généralement en étain, en argent ou plus rarement en céramique, muni d'une oreille ou d'un petit manche latéral ou d’une petite anse en forme de palmette, pleine ou ajourée (percé d'un trou pour la suspendre) qui sert à recueillir le sang lors de la saignée.

Egalement au sommaire de la revue :

L’image du mois : "La leçon d’anatomie… en porte-clés.", "Nouveaux instruments présentés à l’Académie de médecine en 1867" (Jean-Bernard Cazalaà), et "Les urinaux aseptiques" (Jean-Pierre Martin)

 Livres sur l'Histoire le médecine

 Thalassemie et économie politique (Charitable innovations: the political economy of thalassemia research and drug development in the United States, 1960-2000) (D. Tobbell)(In Perspectives on Twentieth-Century Pharmaceuticals)(Ed. Peter Lang, 2010)

 Un aspect trop méconnu de la pathologie thalassémique est le coût considérable des médicaments (connus sous le nom des chélateurs de fer) pour traiter l'accumulation toxique de fer causée par des transfusions répétées auxquelles sont astreints les patients atteints de thalassémie. De plus, les firmes pharmaceutiques considèrent que la majorité de trois millions de patients atteints de thalassémie dans le monde restent à  l'extérieur de leur principal marché, les États-Unis. Actuellement sont conduites de nombreuses recherches sur un développement de chélateur du fer administrables par voie orale. Il y a là un problème majeur d'économie de la santé à l'échelle planétaire

 Histoire de la médecine aéronautique et spatiale française (Jean Timbal)(Ed. Glyphe, 2009)

La médecine s'est imposée comme un acteur essentiel dans le turbulent développement de l’aéronautique. L’ouvrage de Jean Timbal relate de façon thématique l’histoire de cette médecine en France : l’évolution des moyens et des choix politiques, l’étude des contraintes du vol, la surveillance de la santé des pilotes, l’intervention dans les situations d’urgence, le développement de la médecine spatiale et la formation spécialisée des divers intervenants. Le livre insiste sur les aspects humanitaires de la recherche dans le domaine de l'aéronautique

 Histoire et médicament aux XIXème et XXème siècles (Christian Bonah et Anne Rasmussen)(Ed. Glyphe, 2005)

L’ouvrage s’inscrit dans un programme de recherche " Dynamiques d’un système de santé complexe, xixe-xxe siècles. Trajectoires d’agents thérapeutiques France -Allemagne-Grande-Bretagne " soutenu par l’action concertée du Ministère de l’Enseignement et de la Recherche, dans le cadre des MSH (Maison interuniversitaire des sciences de l’homme Alsace, Institut des sciences de l’homme, Lyon, Maison des sciences de l’homme, Paris).

 Un médecin dans le sillage de la Grande Armée : Correspondance entre Jean Jacques Ballard et son épouse Ursule demeurée en France - (1805-1812)(Ed. L'harmattan, 2013)

Texte établi, introduit, présenté et annoté par Jacques Resal et Pierre Allorant - Préface de Geneviève Haroche-Bouzinac

Dans près de deux cents lettres, Jean Jacques Ballard, relate ses tribulations à travers l'Europe en suivant les armées napoléoniennes durant sept années. Amoureux d'une vie sédentaire et campagnarde, ayant pour seul soucis de faire vivre sa famille, il raconte sa vie de médecin militaire. Mais peu prolixe sur la pratique de sa profession, il s'intéresse davantage à la vie, aux mœurs, à la culture et à l'alimentation des habitants des pays où il séjourne. Il confirme l'extrême dénuement des troupes impériales.

 Mécénat Chirurgie Cardiaque : Les familles d'accueil racontent (Catherine Lamon-Mignot) (Ed. L'harmattan, 2013)

 Famille d'accueil pour "Mécénat Chirurgie Cardiaque", une association humanitaire permettant d'opérer en France des enfants gravement malades du coeur et issus de pays défavorisés, l'auteur a voulu raconter toutes les péripéties rencontrées pour sauver ces bambins, ainsi que l'incroyable choc culturel qu'ils subissent en arrivant. Elle retrace non seulement sa propre expérience, mais aussi celle de cinq autres familles.

 Entretiens avec le Docteur Lévy- Leroy, Médecin résistant (Mathilde Fradin) (Ed. L'harmattan, 2013)

Né en janvier 1915, Jean Claude Lévy-Leroy est un jeune étudiant en médecine lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate en 1939. De confession juive, il décide de rejoindre la France libre et met ses compétences de médecin au service de la Résistance du Général de Gaulle. Date grandiose de cet engagement : le défilé sur les Champs-Elysées à la Libération, le 26 août 1944,.

 Mémoires oubliées (Olivier Noury )(Editions Glyphe 2013)

Après un décès dans sa famille, un écrivain s’intéresse à l’histoire de ses ancêtres. Il dévoile des secrets enfouis et fait des découvertes inattendues…Ce premier tome nous transporte de la révolution de 1840 aux sombres journées de La Commune, puis jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale, sur le front de Verdun et dans les hôpitaux de l’arrière à Biarritz et à Hyères.

Le narrateur s’attache à la personnalité de Robert Besson. Il dresse le portrait d’un médecin cultivé, nanti et brillant, mais un homme à femmes, égoïste et joueur qui a brisé la vie de ses proches.

 Les effets placebo :  relations entre croyances et médecines (Alain Autret) (Ed. L'harmattan, 2013)

Les facteurs psychologiques, dont l''effet placebo" jouent un rôle considérable dans l'effet de tout traitement. Préciser leurs rôles à côté des effets thérapeutiques spécifiques nécessite une méthodologie rigoureuse rarement réalisée. Les revues internationales montrent que les zones d'ombre sont immenses et que nombre de traitements ne sont que des placebo-thérapies. A l'inverse des croyances erronées, par effet nocebo, créent et entretiennent des pathologies chroniques. Nous vivons d'espoir.

 Pour une éthique renouvelée de la santé publique : L'accès aux soins en médecine générale (Claude Rougeron)(Ed. L'harmattan, 2013)

  De nombreux points ont fait régresser la France de la première à la huitième place du classement de l'Organisation Mondiale de la Santé, notamment l'accès aux soins. Notre médecine de proximité, malmenée, déconsidérée, est laminée. Les patients recourent aux urgences, le plus coûteux qui soit pour notre société. Suivent  quelques propositions de solutions salvatrices, viables au plan technique et financier.

 L'aromathérapie : Présentation de 140 huiles essentielles (Yves Sarrouy) (Ed. L'harmattan, 2013)

 Ce manuel permet de rendre l'aromathérapie accessible au plus grand nombre, en répertoriant plus de 140 huiles essentielles et leurs vertus, pour améliorer le bien-être au quotidien.

 Perception Et Prise En Charge Du Paludisme En Médecine Traditionnelle En Côte D'ivoire (Jean-Pierre Kouakou Bah) (Ed. L'harmattan, 2013)

 Comment le paludisme est-il perçu et pris en charge dans les communautés rurales ivoiriennes? Il sera question de la médecine culturelle baoulé-agba, des représentations religieuses et leur transparence dans le traitement de la maladie ainsi que des perceptions sociales et du traitement du paludisme dans la culture médicale africaine-

 La santé par l’alimentation de l’Antiquité au Moyen Age (Eric Birlouez)(Ed. Ouest-France, 2013)

 Dès la préhistoire, l'homme a eu l'intuition que ce qu'il mangeait pouvait parfois le soigner et même l'aider à se maintenir en bonne santé. En Grèce, il y a plus de 2400 ans, est née  la " diététique " dont les principes fondamentaux sont ensuite approfondis par les médecins de l'Empire romain (Celse, Galien), avant de sombrer dans l'oubli. Heureusement sauvegardés et enrichis par les praticiens du monde arabo-musulman (Rhazès, Avicenne), ils sont découverts par l'Occident latin à partir du XIe siècle. Les médecins du Moyen Âge élaborent alors des " régimes de santé " en s'appuyant sur la célèbre théorie des humeurs d'Hippocrate. Alors qu'elles sont apparues dans des contextes culturels différents, les diététiques traditionnelles de l'Asie (Inde, Chine) et de l'Europe partagent les mêmes intuitions : l'être humain doit être appréhendé dans sa globalité corps-esprit en relation avec son environnement cosmique, et l'alimentation doit jouer un rôle majeur dans la préservation de sa santé...

 L'image dans le texte scientifique (David Banks) (Ed. L'harmattan, 2013)

Quand texte et image sont réunis dans un seul document, ils forment une unité, et le message véhiculé résulte de cette unification du texte et de l'image. Cet ouvrage tente de cerner les diverses façons de réaliser cette unification dans le document scientifique, et l'apport que cela représente. S'étalant du XVIe au XXIe siècle, ces textes recouvrent des disciplines variées : l'astrophysique, la nanotechnologie, la chirurgie militaire, les mathématiques.

 Un Médecin Dans Le Sillage De La Grande Armée : Correspondance entre Jean Jacques Ballard et son épouse Ursule demeurée en France - (1805-1812) ) (Ed. L'harmattan, 2013)

 Texte établi, introduit, présenté et annoté par Jacques Resal et Pierre Allorant - Préface de Geneviève Haroche-Bouzinac

Dans près de deux cents lettres, Jean Jacques Ballard, relate ses tribulations à travers l'Europe en suivant les armées napoléoniennes durant sept années. Amoureux d'une vie sédentaire et campagnarde, ayant pour seul soucis de faire vivre sa famille, il raconte sa vie de médecin militaire. Mais peu prolixe sur la pratique de sa profession, il s'intéresse davantage à la vie, aux mœurs, à la culture et à l'alimentation des habitants des pays où il séjourne. Il confirme l'extrême dénuement des troupes impériales.

 La vie et l'oeuvre pionnière de Louis-Victor Marcé (Jean-Pierre Luauté et Thérèse Lemperière |)(Ed. Glyphe, 2012)

Louis-Victor Marcé (1828-1864) a été l’un des aliénistes les plus productifs de sa génération. En l’espace de seulement huit ans, il a abordé les sujets les plus divers de la pathologie mentale faisant preuve de remarquables qualités d’observation et de synthèse. Marcé doit sa célébrité à son Traité de la folie des femmes enceintes, qui lui a valu de donner son nom à la Marcé Society. Mais Marcé, curieux et amoureux de la science, s’est montré novateur dans bien d’autres domaines. Ce premier ouvrage sur sa vie et son œuvre apporte de nombreuses révélations qui éclairent les raisons de sa fin tragique à l’apogée d’une carrière brillante.

 Médecins et malades célèbres (Jacques Battin) (Ed. Glyphe, 2012)

En nous présentant des femmes et des hommes illustres confrontés à la maladie, Jacques Battin nous propose un éclairage original sur l’histoire de la médecine. Le lecteur plonge dans les vies étonnantes de grands médecins – Larrey, Percy, Desgenettes, Guillotin et, plus près de nous, Robert Debré. L’auteur nous révèle ensuite les secrets de quelques malades célèbres : Montesquieu frappé de cécité, Toulouse-Lautrec nain et difforme, Nerval, Maupassant et Ravel rongés par la démence. Bordeaux et sa région ont compté beaucoup de médecins célèbres : Jean Hameau, hanté par « les infiniment petits » plus de 50 ans avant Pasteur, Paul-Louis Lande, légiste et maire de Bordeaux, les doyens Albert Pitres et Pierre Mauriac, ou Ramond de Carbonnières, qui se pencha sur le triste sort des crétins des Pyrénées. Cette deuxième édition est augmentée de nouveaux chapitres : le saturnisme des Empereurs romains, , Richelieu et le mal de Bordeaux, les frères Mauriac et Sarah Bernhardt

 Saint Simon et la médecine (Jacques-André Ulmann_(Ed. Glyphe, 2011)

Derrière un des règnes les plus grandioses de la France, il ne faut pas s’attendre à trouver les personnages que les artistes et les écrivains ont divinisés. On sera plus proche de la réalité en se représentant des cohues de tousseurs, cracheurs, édentés, sourdingues et malvoyants, sans oublier les mal foutus, les malades aux visages couverts de dermatoses invraisemblables, le tout baignant dans des odeurs pestilentielles…Les Mémoires de Saint-Simon regorgent d’anecdotes médicales et de jugements sur les médecins de la cour : le mémorialiste consigne leurs qualités et leurs défauts, voire leur forfanterie.

 Entrechats médicaux (Coordonné par Patrick HANRY et Bernard HOERNI)(Ed. Glyphe, 2012)

Dix huit médecins qui ont fait leur internat dans les  hôpitaux de Bordeaux en 1962 se retrouvent 50 ans plus tard et partagent leurs souvenirs sur la médecine, l’internat et ce qu’ils sont devenus, sur leurs carrières diversifiées et leurs réalisations. Ils ont tous connu de grandes modifications dans leur pratique qui y a contribué. Quoique prévisible, le constat est stupéfiant : la médecine du début de notre siècle n’a plus grand-chose à voir avec celle de leurs débuts. Certaines questions persistent : équilibre ou déséquilibre entre clinique et examens complémentaires, entre médecine ou chirurgie générales et spécialités, nécessité de concilier contact humain et ouverture scientifique, développement du travail en équipe.

 Dalrymple Dana G., Artemisia annua, Artemisinin, ACTs & Malaria Control in Africa: Tradition, Science and Public Policy (Washington DC: Politics and Prose Bookstore, 2012),

Le nom de la ville de Tchernobyl, ou plutôt чорнобиль (tchornobylj) en ukrainien, désigne l'Armoise, en particulier l'armoise ordinaire (Artemisia vulgaris).

Le mpt vient de tchorno = noir et bylj = herbe. Ce dernier nom s'est souvent spécialisé au sens d'armoise, comme en polonais bylica.

Ces "herbes noires" sont très communes dans les steppes, où elles finissent par se casser et par rouler sur de longues distances.

 L'Ordre des médecins : sa genèse, ses dispositions déontologiques (Jean Pouillard)(Ed. Glyphe, 2011)

Depuis le 26 septembre 1945, l'Ordre des médecins édicte les règles déontologiques et les dispositions législatives concernant l'exercice professionnel du médecin. C'est au travers de son action que les grands principes de l'éthique médicale ont été préservés : primauté de la personne, respect de la vie humaine, dignité et droits des patients, indépendance professionnelle du corps médical. Le médecin est responsable de ses actes du fait de la mission qui lui est confiée par la société.Si le respect rigoureux de ces dispositions déontologiques demeure la condition indispensable à l'établissement d'une relation de confiance du patient à l'égard de son médecin, il faut néanmoins adapter l'exercice de la médecine aux avancées de la science et aux changements de notre société.

 Cent ans de recherches en cancérologie ; le rôle d'Antoine Lacassagne (1884-1971) (Brigitte Chamakà (Ed. Glyphe, 2011)

Le projet d’une médecine scientifique du cancer a commencé à prendre forme au début du XXe siècle. Antoine Lacassagne a été directeur de l’Institut du radium, professeur au Collège de France, membre de l’Académie de médecine et de l’Académie des sciences et président de la Ligue nationale française contre le cancer. Il a été pendant plus d’un demi-siècle l’un des meilleurs spécialistes mondiaux de la radiobiologie et de la cancérologie.

Ses recherches ont servi de fil conducteur à cet ouvrage qui retrace l’histoire des théories et des traitements des cancers.

 Flux sanguin ; Cris et chuchotements d'un médecin (Jean-François SCHVED) (Ed. Glyphe, 2011)

Depuis 2003, l'Association pour le développement de l'hématologie et de la transfusion sanguine (Pyrénées-Méditerranée) publie les éditoriaux du professeur Jean-François Schved dans sa revue Les Cahiers d'hématologie.

 La relation humaine en médecine (Bernard Hoerni et Michel Bénézech)(Ed.Glyphe, 2010)

À côté d’importants changements scientifiques, des connaissances et des moyens,

la médecine a été marquée, dans le dernier demi-siècle, par de profondes modifications des relations entre personnes soignées et personnes soignantes. Cette dernière évolution retentit sur la satisfaction ressentie par les patients, maintenant touchés en majorité par des affections chroniques, vis-à-vis des services demandés et reçus des professionnels de santé, ainsi que sur le comportement de ces derniers dans leur activité de soins. Plus que d’une remise en question de l’autorité des médecins, de nouveaux rapports résultent d’une émancipation des patients, qui accroît également leurs responsabilités. Ils justifient une formation appropriée des futurs médecins et autres soignants.

 La naissance de la kinésithérapie De 1847 à 1914 (Jacques Monet)(Ed. Glyphe, 2009)

La kinésithérapie regroupe aujourd'hui un ensemble de pratiques de massage, de gymnastique médicale, de physiothérapie, de rééducation et de réadaptation, qui ont été particulièrement développées au cours des trente dernières années. Aujourd'hui, plus de 64 000 professionnels prodiguent des soins. Mais ces pratiques n'étaient pas, à leur début, des actes médicaux qualifiés. La naissance de la kinésithérapie retrace les processus qui ont abouti au développement de la kinésithérapie à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. Les techniques se positionnent en fonction des maladies et des spécialités : fractures et massage, gymnastique et chirurgie de l'enfant, massothérapie ou kinésithérapie en médecine, et rééducation dans le traitement des maladies du système nerveux.

 Bernard Mandeville (1670-1733)(A. Fabre)(in "Les médecins face à la politique")(A parâtre)

 Bernard Mandeville fut, en plein XVIIème siècle, tout à la fois médecin, économiste politique et écrivain satirique.

 Il état né en 1670, aux Pays-Bas, à Rotterdam où son père était médecin. Il fit ses études à l'Ecole Grammaticale de a ville où il montra très tôt une intelligence des plus vives : dès l'âge de 15 ans, il prononçait un "Discours sur les études médicales (Oratio scholastica de medicina"

 L'année suivante,  Mandeville commençait à Leyde; la plus ancienne des universités de son pays; ses études de médecine. Il va y suivre l'enseignement de Burchard de Volder, un grand esprit, encyclopédiste avant la lettre, à la fois médecin, philosophe, mathématicien et physicien. Sous la direction de son maître, Mandeville va présenter un travail consacré aux animaux ("Disputatio philosophica de brutorum operationibus"), reprenant les théories cartésiennes de l'"animal-machine".

C'est sous la direction d'un autre philosophe médecin, Wolferd Senguerd que Mandeville soutiendra en 1691, à l'âge de 21 ans, une thèse sur les phénomènes de la digestion : "Viciations du chyle" ("De chylosi vitiata").

Mandeville s'installe alors comme médecin avec un grand succès en se spécialisant comme avait fait son père dans les "maladies des nerfs et de l'estomac". Tout va basculer lorsqu'éclatent les émeutes de Rotterdam provoquées par l'exécution d'un membre de la milice bourgeoise; coupable du meurtre d'un collecteur d'impôts. En signe de protestation, le jeune Mandeville et son père avaient composé un poème satirique où le maire de Rotterdam était présenté comme un "athée déguisé en moraliste"...Du coup, la famille Mandeville doit quitter Rotterdam pour aller vivre à Amsterdam où le père mourra quelques années plus tard

A la mort du  père, Bernard décide de partir pour l'Angleterre où il  propose une forme nouvelle de traitement de l'"hypochondrie" et de l'"hystérie"  par la parole qui  fera l'objet d'un livre publié avec succès en 1730.

Peu de documents existent sur la vie de  Mandeville en Angleterre. On sait que le le 1er Février 1699, il épousa à Saint-Giles-in-the-Fields, Ruth Elisabeth Laurence, avec qui il a eu, juste un mois après le mariage, un fils, Michael, et plus tard, une fille, Penelope.

On sait également qu'il eut à  répondre devant la justice d'une l'accusation de pratique médicale sans autorisation préalable mais Mandeville bénéficia du soutien de personnages influents comme Thomas Parker, comte de Macclesfield et le plus célèbre des écrivains anglais de l'époque, Joseph Addison, époux de la comtesse de Warwick,

La célébrité allait venir avec la publication en 1705 d'un ouvrage intitulé ""La Fable des abeilles ou les Fripons devenus honnêtes gens", "("Fable of the Bees or Private Vices, Publick Benefits", un poème quiremporte tout de suite un vif succès. Il s'agit d'une communauté d'abeilles qui, par vertu, renonce à  tout intérêt personnel. Le résultat ne se fait pas attendre : l'économie de la ruche s'effondre et les abeilles condamnées à un destin médiocre, termineront leur vie cachées au sein d'un arbre creux.

En fait, le sujet véritable de cette fable animalière était de révéler en termes voilés la vérité sur "l'ordre naturel" et la "tyrannie des passions" sous-jacents dans une société hiérarchisée et codifiée. Dès la page de garde de son livre, Mandeville énonçait  clairement ses idées : "les vices privés tendent à l’avantage du bien public" qui ne dépend .

Ce que venait affirmer Mandeville parut proprement scandaleux à nombre de ses contemporains : le bien public n'est pas affaire de vertu, mais d'une harmonie  globale de tous les intérêts particuliers.

Il y avait là  contradiction complète avec les idées philosophiques de l'époque  : Rousseau considérait l’homme comme naturellement bon et Mandeville le voit comme un simple fripon, Montesquieu faisait d'un excès d'opulence  la cause de chute de l’Empire romain et pour Mandeville la frugalité ne profite à personne, les encyclopédistes, tels Diderot prêtaient au luxe un "caractère inhumain"  : Mandeville y voit un puissant moteur de l'économie.

En bref, les idées de Mandeville firent scandale : un article du " London Journal" en dénonça les dangers et  en 1723 un tribunal du Middlesex les jugea "potentiellement nuisibles.

Deux siècles plus tard, Paul Valery le confirmera dans un texte de "Tel quel":[i] "La vanité, peut engendrer tous les effets de l'amour du prochain."

 Adressez vos cotisations à la SIHM

(50 €, réduite à 25 € pour les moins de 30 ans et plus de 70 ans)

rédigées à l'ordre de la Société internationale d'Histoire de la médecine

au Dr. A. Fabre, 40 av. Paul Doumer 94100 St Maur

E-mail : a.fabre.fl@gmail.com

 

 



[1] Ces informations sont données sans responsabilité personnelle sur le lieu ou la date de la réunion



[i] Paul Valery 'Tel quel", 1941, puis 1943) (Cahier B 1910; Moralités; Littérature et Choses tues)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 30/05/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site